Fermer
Conseils aux voyageurs

Liste de vêtements pour un voyage en sac à dos

Liste-vetements-voyage-sac-nik-macmillan

Temps de lecture estimé: 7 minutes

Quand on se prépare pour un voyage, il y a toujours d’un côté l’excitation du départ, et de l’autre le moment redouté du choix des vêtements. Cet interminable face à face avec notre armoire et cette petite voix qui nous dit de tout prendre « juste au cas où »… Ça te dit quelque chose?

Pour abréger cette torture mentale, je te présente ma technique pour bien choisir tes vêtements de voyage. Que tu partes une semaine ou un an, même combat!

Liste de vêtements pour un voyage en sac à dos

Les 5 commandements pour bien choisir ses vêtements de voyage

Pour bien choisir tes vêtements, il y a quelques règles à respecter quelle que soit ta destination ou la durée de ton voyage. On commence tout de suite avec la première…

1- Sur le climat tu te renseigneras

Vêtements chauds pour voyager par mauvais temps
Photo de Thomas Young – Unsplash

Cela peut paraître évident mais je trouve important de le rappeler: il faut toujours commencer par se renseigner sur le climat de sa ou ses destination(s). Si tu te rends dans un pays chaud ou froid, humide ou sec (et j’en passe), tes vêtements devront s’adapter.

Attention! La température ne fait pas tout! L’humidité ou le vent peuvent fortement changer la donne. 25°C en France sont bien plus agréables que 25°C en Thaïlande où le taux d’humidité est très élevé (on transpire comme s’il faisait 35°C).

De même pour le vent. Prenons l’exemple de la ville du Cap en Afrique du Sud. En regardant la météo, tu verras un gros soleil s’afficher pour tous les jours de la semaine. Donc tu te dis: « Bingo! J’emporte ma petite robe à fleurs ». Grosse erreur! Ce que tu n’as pas pris en compte est la force du vent. Et ce n’est pas une petite brise au Cap. Ce sont des rafales à faire envoler une autruche (oui, je sais, je viens d’inventer cette expression). Donc si tu ne veux pas te retrouver cul-nu sur toutes tes photos de voyage, oublie la petite robe.

2- Aux règles vestimentaires locales tu te plieras

Respecter les règles vestimentaires locales en voyage
Photo de Saksham Gangwar – Unsplash

Au delà du climat, renseigne-toi également sur les règles vestimentaires à respecter dans le pays où tu te rends. Et je ne te parle même pas de savoir si le topless est toléré ou pas (même si tu devrais en être sûr avant d’essayer). Je te parle surtout de savoir quelles parties du corps peuvent être exposées ou non.

Lors de mon voyage au Sri Lanka par exemple, j’ai dû garder les jambes et les épaules couvertes malgré la forte chaleur. En France, un genou n’a vraiment rien de choquant mais au Sri Lanka c’est différent.

Pareil pour la visite des temples d’Angkor au Cambodge. Les cambodgiens se couvrent les épaules et les genoux car c’est un lieu sacré. Pourtant, j’ai vu des dizaines d’européens en micro-shorts et débardeurs se prendre en selfie. Personne ne leur dit rien mais c’est un manque de respect. Donc pour ne pas être dévisagé, respecte les règles vestimentaires locales.

3- Trois tenues maximum tu prendras

Que tu partes une semaine ou un an, la quantité de vêtements ne va pas beaucoup changer. Prends uniquement de quoi tenir 3 jours (quatre si tu veux être large) et fais ta lessive à la main le soir. Ça prend 3 minutes et les vêtements ont le temps de sécher pendant la nuit. Il faut donc opter pour des vêtements plutôt basiques qui restent dans les mêmes tons pour être sûr que tout aille avec tout.

4- Pour avoir chaud, à un système de couches tu penseras

Pour voyager léger sans avoir froid, pensez à un système de couches.
Photo de Matthew Henry – Unsplash

 

Pour éviter de prendre de gros vêtements chauds qui sont souvent lourds et volumineux, pense au système de couches.

J’ai par exemple opté pour une doudoune ultra light pour les randos en haute montagne. J’utilise également un tee-shirt, ma chemise à manche longue et mon sweat à capuche en superposition.

Idem pour le bas, j’additionne un legging au pantalon de randonnée pour avoir plus chaud. Avec ce système, j’ai pu randonner confortablement à 6 000 mètres d’altitude en Chine sans avoir à trimbaler des tricots de 5 kilos dans mon sac qui m’auraient bien embêté pour le reste du voyage en zone tropicale.

5- Les bonnes matières tu choisiras

Pour choisir ses vêtements de voyage, les matières sont importantes.
Photo de Giulia Bertelli – Unsplash

On ne prête pas toujours attention à la composition de nos vêtements lors de l’achat au quotidien. Pourtant, en voyage, tu te rendras vite compte que certaines matières sont plus pratiques que d’autres.

Lors de mon premier voyage en Asie du Sud-Est, j’ai emporté un de mes tee-shirts préférés avec moi. Il s’est révélé être une véritable catastrophe une fois sur place. A chaque fois que je le portais, je sentais une forte odeur de transpiration au bout de même pas une heure, alors que je n’avais aucun problème avec d’autres tee-shirts. C’était en fait la matière synthétique qui provoquait ça.

Et oui! Chaque matière à ses particularités. Il est donc intéressant de les étudier pour, d’une part, ne pas souffrir d’inconfort, et d’autre part pour tirer profit de ses vêtements.

La grande mode du moment est la laine de mérino qui coûte son prix (on n’a rien sans rien), mais qui isole bien du froid et limite l’apparition des odeurs grâce à ses propriétés antibactériennes. De plus, les vêtements en mérinos sont doux, ultra légers et sèchent rapidement. Le top en voyage!

Une matière à éviter est le coton. Il est lourd et met du temps à sécher. De plus, il absorbe la transpiration au lieu de l’évacuer comme le feraient des vêtements techniques. Résultat: Dès que tu transpireras à l’effort, il deviendra humide et ne t’isolera plus du tout du froid. C’est le meilleur moyen de tomber malade et se gâcher les vacances.

Alors avec tout ça… Quels vêtements je prends pour un voyage en sac à dos?

Voici la liste des vêtements que j’ai emporté pour un voyage de plus d’un an en Asie. Je me suis rendue majoritairement dans des zones tropicales humides avec le passage de la mousson. Je suis aussi allée dans des régions de haute montagne où les températures avoisinent 0. Il m’a donc fallu des vêtements légers et des vêtements chauds.

Cette liste peut aussi convenir pour un voyage en Amérique Latine, en Afrique, en Europe (sauf hiver) ou en Océanie.

Commençons par le commencement…

Quels vêtements choisir pour un voyage en sac à dos?
Photo de Becca Mchaffie – Unsplash

3 culottes + 1 soutien-gorge

Pas besoin de plus de sous-vêtements. Tu pourras les laver à la main chaque soir. A moins que tu portes des culottes doublées en coton taille haute, tes sous-vêtements devraient être secs le matin.

1 maillot de bain

J’ai opté pour un 2 pièces avec un haut corbeille offrant un bon maintien. Pourquoi ça? Car le haut me sert de soutien-gorge de secours les jours de lessive.

Pour les hommes, un short de bain aux couleurs sobres peut aussi servir de short de ville.

3 paires de chaussettes

Chaque paire a son utilité. J’ai une paire de chaussettes techniques en laine de mérinos pour la rando (photo ci-contre), une paire de chaussettes noires classiques pour les transports, et une paire de soquettes que je porte avec mes chaussures de ville.

1 ceinture

C’est quand même bien pratique, surtout si tu voyages plusieurs mois. Tu risques de perdre du poids en route et tes pantalons ne tiendront plus tous seuls.

2 tee-shirts couvrant les épaules et 1 débardeur

Dans beaucoup de pays, hommes et femmes doivent se couvrir les épaules. J’ai donc choisi deux tee-shirts à manches courtes assez amples au niveau des aisselles pour laisser passer l’air, et un débardeur pour les lieux où c’est possible.

1 chemise à manches longues

Je la porte avec les manches retroussées quand il fait moyennement chaud, puis je déplie les manches le soir venu pour me protéger des moustiques.

1 sweat à capuche

La capuche à toute son importance! Elle protège la tête du froid. Car dans les transports en commun, la clim souffle souvent directement sur le crâne. Je t’en dit plus dans mon guide de survie des longs trajets (en bus ou en avion).

Le sweat à capuche est un vêtement indispensable pour voyager en sac à dos.
Photo de Sergio Souza – Unsplash

1 doudoune ultra light

Il y en a dans toutes les gammes de prix. La mienne m’a coûté seulement une trentaine d’euros à Décathlon et m’a bien tenu chaud quand il neigeait en Pologne. Ce ne sera par contre pas assez si tu pars dans des zones où les températures descendent en dessous de -10°C. Dans ce cas, il vaudra mieux investir dans une veste plus performante.

1 cape de pluie

J’ai choisi le modèle Arpenaz 40l de chez Décathlon. Je cherchais une cape qui puisse nous protéger, mon sac à dos et moi, à la fois en ville, en randonnée, mais aussi en moto. Contrairement aux ponchos, cette cape de pluie est resserrée au niveau des poignets pour empêcher l’eau de rentrer quand on conduit un deux-roues. Elle est suffisamment longue pour protéger les jambes et les fesses quand on s’assoit sur une surface mouillée, et elle est élargie au niveau du dos pour pouvoir être portée avec un sac à dos de 40 litres. C’est le top si tu comptes te promener en scooter.

1 pantalon de ville

Lors de mon dernier voyage au Sri Lanka (encore le Sri Lanka), j’ai emporté un jean slim délavé. Erreur totale! Premièrement, le jean en zone tropicale, c’est lourd et ça colle à la peau. De deux, avec la poussière, mon jean clair s’est rapidement retrouvé marron-jaunâtre malgré les lavages. Pas des plus sexy. De trois, les vêtements ultra moulants ne sont pas de meilleure augure quand on visite des temples ou quand les locaux sont assez tactiles.

Du coup j’ai retenu la leçon. Cette fois je pars avec un pantalon bleu foncé, bien coupé mais pas moulant. Simple, chic et confortable.

1 legging

C’est un des couteaux-suisses de cette liste. Il me sert pour faire du sport ainsi que pour remplacer le pyjama. En altitude, je le porte sous mon pantalon de randonnée pour isoler du froid. En gros, le legging, c’est la vie!

1 pantalon de rando léger

Le pantalon de randonnée sert aussi de pantacourt en retroussant les jambes ou de pantalon de ville s’il est bien coupé.

1 short

Quand il est possible de montrer ses jambes, autant en profiter.

1 robe

Ça fait du bien de porter une petite robe de temps en temps, surtout quand on voyage plusieurs mois. Ça aide à se sentir belle et c’est pratique pour sortir en ville.

1 paire de chaussures de ville en toile

J’ai opté pour des Vans qui sont confortables, passe-partout et increvables. Ça fait 4 ans que je porte les mêmes et je vais les changer uniquement parce qu’elles sont passées de bleu marine à un vieux gris clair à cause du soleil. Sinon, la semelle est encore intacte. Vive les Vans!

Sinon, des Converse font tout aussi bien l’affaire. Elles sont également confortables et increvables.

Les Vans sont les chaussures parfaites pour voyager.
Photo de Ricardo Resende – Unsplash

1 paire de chaussures de trail ultra légères

J’ai remplacé mes grosses chaussures de randonnée par des chaussures de trail ultra légères. C’est révolutionnaire!

Mon choix s’est arrêté sur le modèle Helios 2.0 de la marque La Sportiva car elles ne pèsent que 400 grammes la paire contre 850 grammes pour des chaussures de randonnée. Elles ont des crampons de 4mm pour bien accrocher en montagne et laissent les pied respirer pour éviter les mauvaises odeurs.

D’une manière générale, les chaussures de trail te feront gagner de la place et allégeront ton sac. Les deux seuls inconvénients est qu’elles ne te maintiendront pas les chevilles et que les chaussures de trails sont souvent de couleurs bien dégueulasses.

1 paire de tongs

En Asie, les tongs c’est la vie! Et même quand je voyage en Europe en plein hiver, je prends toujours mes tongs. Pourquoi ça me diras-tu? Et bien parce que vu l’état des douches dans certaines auberges de jeunesse, les tongs peuvent te sauver.

1 paire de gants de moto en cuir

Si tu comptes conduire un deux-roues, il te faudra absolument des gants de moto! Je m’explique: Une petite chute est vite arrivée. Quand on tombe, le premier réflexe est de mettre les mains en avant pour amortir la chute. Sans gants pour te protéger, ce sont tes mains qui râperont le bitume. Et des mains blessées t’empêcheront de te doucher seul ou de faire la moindre petite tâche quotidienne (pense à ton caca du matin). Ça peut être un motif de retour prématuré à la maison, surtout si tu voyages seul.

Ce scénario semble tiré par les cheveux, je sais. Pourtant, quand je suis tombée à 50km/h en scooter, mes gants se sont presque troués en rappant le sol mais mes mains ont été épargnées. J’ai donc pu continuer à aller aux toilettes comme un grande. Et ça, ça n’a pas de prix!

1 sarong (ou paréo)

C’est le deuxième couteau-suisse de la liste. On trouve des sarongs un peu partout en Asie du Sud-Est pour 2 ou 3€. Son utilité première est de couvrir les jambes dans les temples. Il me sert également d’écharpe, de serviette de plage, de robe de plage, de couverture légère, etc.

Le sarong (ou paréo) est un vêtement indispensable pour voyager en sac à dos.
Photo de Jason Briscoe – Unsplash

Voila. Ce sera tout pour ma liste de vêtements pour un voyage en sac à dos. Avec tout ça, tu pourras partir dans les meilleures conditions sans traîner avec toi des vêtements qui ne sortiront pas du sac. Pour le reste de l’équipement de voyage, je te dis tout dans mon article sur ma liste de voyage.

Que penses-tu de cette liste? As-tu des choses à rajouter? Ou à enlever? Dis moi tout en commentaire…

 

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande. Je peux me désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désinscription en bas de chaque email. Pour plus d'information, je consulte la politique de confidentialité.

 

- Tu as aimé cet article? Partage-le! -

 

7 commentaires

  1. oui, je connais le sac à dos qui  » tient dans la main tient dans la main » 😉 décathlon.
    oui je regarderai sur place. merci !

      1. l’idée d’un 2 ème sac à dos (petit) est une excellente idée ! je me demandais justement quel type de sac j’allais prendre en bagage à main.
        .

        1. Si tu veux voyager sans encombres, il existe maintenant des sacs ultra compacts qui tiennent dans la paume de la main et qui se transforment en sac de 10 litres ou plus en les dépliant. Tu peux en trouver à moins de 2€ chez Décathlon par exemple. Si tu voyages avec un appareil photos ou autres objets de valeur, là ce sera mieux d’investir dans un sac étanche. Pour ça, attends d’être en Asie pour l’acheter. 😉

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.