close
Conseils aux voyageurs

Liste de matériel de voyage: tout mon équipement expliqué

Liste de voyage pour bien choisir votre équipement

Temps de lecture estimé: 10 minutes

Que l’on parte deux jours ou un an, vient toujours ce dilemme de savoir ce qu’on va bien pouvoir mettre dans son sac. C’est le moment où il faut choisir ce dont on aura besoin sur place sans savoir à quel type de situation nous allons devoir faire face. On a toujours peur d’oublier quelque chose qui pourrait nous sauver la vie (ou au moins les vacances).

Alors pour vous éviter de longues migraines, je me suis dit qu’une petite liste de matériel de voyage toute belle toute prête pourrait sûrement vous être utile.

Cet article est mis à jour régulièrement. Vous verrez donc certains objets apparaître barrés quand je ne les utilise plus. J’ai préféré les laisser dans cet article pour que vous puissiez vous faire votre propre idée de leur utilité.
Et au fait, certains liens sont affiliés. C’est-à-dire que je touche une commission à chaque achat effectué sans que cela ne vous coûte plus cher. Ça me permet de financer une partie des frais liés au blog. Par contre, personne ne m’a jamais payé pour parler de son entreprise (même si j’aurais bien aimé avoir des trucs gratos). Voilà. Vous savez tout!


Liste de voyage: tout mon équipement expliqué

Les sacs à dos

Oui, je dis LES sacs à dos car j’ai un sac qui me sert de bagage à main et pour les excursions à la journée, ainsi qu’un sac pour mettre en soute et dans lequel je peux glisser mon bagage à main une fois arrivée à destination.

J’ai choisis des sacs à dos noirs car ils présentent l’avantage de ne pas attirer les regards, ils vont avec n’importe quelle tenue et ils ne se tachent pas. Un détail qui a son importance.


Présentation de mon sac à dos de voyage

Le sac à dos principal

S’il y a bien un achat qu’il ne faut pas négliger, c’est le sac à dos! Il va être votre maison pendant la durée de votre voyage et doit donc figurer tout en haut de votre liste. Sa contenance, son maintien et son design sont d’une grande importance pour votre confort physique mais également pour son côté pratique. Il n’y a pas un seul bon sac à dos qui plaise à tout le monde, cela dépendra de vos critères.

Mon choix s’est orienté vers le Millet Peuterey Integrale Castlerock 45+10l qui coûte 180€ et qui est un des bestsellers de Millet pour l’alpinisme et les randonnées de plusieurs jours.

Ses plus:

  • Il offre une bonne aération au niveau du dos
  • Son ouverture en U permet d’accéder à tout rapidement
  • Il est facilement modulable entre 45 et 55 litres (même si je ne le remplis jamais plus que 45 litres)
  • Il a plein de fonctionnalités qui peuvent s’avérer très utiles si vous partez en rando comme notamment sa poche frontale, parfaite pour entreposer une gourde

Si vous ne voulez pas mettre 180€ dans un sac, Décathlon propose de très bon sacs à partir de 45€. J’ai voyagé pendant presque 10 ans avec des sacs Quechua et j’en étais ravie.

Concernant le choix du volume, je vous conseille de choisir un sac de 40 à 50 litres grand maximum. Ça vous obligera à faire des choix pour n’emporter que le principal et votre dos vous en remerciera.

Le sac d’appoint

Après moultes recherches, mon choix s’est arrêté sur le dry bag Typhoon 25 litres de la marque suisse Exped qui coûte 95€ (il existe aussi en version 15 litres). Alors, oui, 95€ c’est très cher pour un si petit sac. Mais pour ma défense, il est vraiment parfait! Je l’utilise depuis déjà presque 3 ans et il tient très bien la route.

Je cherchais un sac qui:

  • Me serve de sac à dos d’appoint en cabine, pour les journées de visite ou les petites randos
  • Garde tout mon matériel électronique au sec même en cas de forte pluie (coucou la mousson!)
  • Soit léger et compact mais ultra résistant
  • Soit équipé de poches latérales pour pouvoir mettre une gourde

Ce modèle présente tous ces avantages. J’en suis tombée complètement amoureuse.

Si vous ne voulez pas mettre autant d’argent dans un bagage cabine, n’importe quel autre sac peut faire l’affaire. Tout dépendra de vos besoins. On trouve de bons sacs à partir de 10€ chez Décathlon.

Les vêtements

Ah, les vêtements! Il y aurait trop de choses à dire sur les vêtements… Du coup, j’ai écris une liste complète de vêtements à mettre dans son sac à dos.

La trousse de toilette

Que mettre dans sa trousse de toilette de voyage?

Pour le corps…

  • 1 savon de Marseille (ou un savon à froid ou encore un savon d’Alep): L’idéal est de choisir un savon naturel et incolore. De cette manière, il vous servira pour vous laver le corps, mais aussi pour faire votre lessive sans tacher vos vêtements et même pour vous brosser les dents (oui, oui, vous avez bien lu). Le goût n’est pas top mais on s’y fait. Trouver les meilleurs savons 100% naturels
  • 1 déodorant solide: Il en existe en version galet, en stick, en crème ou en poudre. J’ai opté pour la version stick de Savon Zébulles, mais ça, c’est juste une question de goût. Il est sans sels d’aluminium, sans parfum, sans alcool et sans emballage plastique. Que des produits naturels qui, pour le coup, sont très efficaces, même après une heure de jogging. Rien à voir avec la pierre d’alun. Voir les différents types de déodorants solides
  • De l’huile de coco: L’huile de coco m’a permis de grandement alléger ma trousse de toilette car elle remplace à la fois la crème pour le corps, la crème pour les mains, la crème après-soleil, le masque pour les cheveux, le bain de bouche et j’en passe. Cerise sur le gâteau, c’est aussi une huile de cuisine, parfaite pour préparer des œufs au plat au petit dej’. Si vous souhaitez en savoir plus sur l’huile de coco, j’ai écris un article sur les 15 façons d’utiliser l’huile de coco. (Mise à jour Octobre 2019: J’ai remplacé l’huile de coco par le beurre de karité pour voyager. Par contre, j’utilise encore l’huile de coco à la maison.)
  • Du beurre de karité: Depuis que j’ai quitté l’Asie pour aller vivre en Afrique, j’ai remplacé l’huile de coco par du beurre de karité pour m’hydrater le corps et les mains. Outre le fait qu’il est produit plus localement, je trouve qu’il hydrate plus en profondeur et surtout, il ne coule pas. Trouver du beurre de karité
  • De la crème solaire
  • 1 rasoir
  • 1 pince à épiler: Elle sert à épiler mais aussi à enlever les échardes par exemple.
  • 1 épilateur électrique: Uniquement pour les voyages de plus de 3 semaines. Si vous vous rendez dans un pays chaud, oubliez les bandes de cire froide. Elles vont fondre en un jour et coller sur toutes vos affaires. Le résultat est encore pire que la bouteille de shampoing qui explose dans le sac! Et si vous dormez en dortoir, investissez dans un épilateur sans fil qui marche sous la douche pour ne pas avoir à vous épiler devant tout le monde.

Pour les cheveux…

  • Du shampoing solide: Il en existe pour tous types de cheveux. Il suffit juste de trouver celui qui vous convient en allant faire un tour par là.
  • 1 brosse à cheveux
  • Des élastiques à cheveux qui peuvent servir aussi pour d’autres usages.

Pour le visage…

  • 1 brosse à dent en bambou: Je me suis mise à la brosse à dent en bambou qui ne coûte pas plus cher qu’une brosse à dent classique et évite pourtant de produire des déchets plastiques une fois usée. Car au lieu de la mettre à la poubelle, la brosse à dent en bambou peut finir au compost. Bon, j’avoue que le bambou a aussi un impact sur l’épuisement des sols, mais rien n’est parfait.
  • Du dentifrice solide: J’utilise le dentifrice solide de Savon Zébulles qui est naturel et sans emballage plastique. Un petit bloc de dentifrice (grand comme un cannelé bordelais) vous coûtera 5€ et vous durera environ 5 mois. C’est très vite rentable. Par contre, il faut savoir que ce dentifrice a un léger goût de savon mais on s’y fait vite. Si le gout du savon n’est pas votre tasse de thé, vous pouvez toujours vous rabattre sur le dentifrice en poudre. Voir les différents dentifrices solides et en poudre
  • De l’huile de Jojoba qui remplace le nettoyant visage, le démaquillant visage et yeux et la crème visage (car cette huile est non comédogène). Pour plus d’infos, je vous ai tout expliqué dans mon article sur les 5 produits indispensables à mettre dans sa trousse de toilette de voyage.
  • Des cotons démaquillants: Grâce à l’huile de jojoba, je n’en ai plus besoin pour me démaquiller mais ça sert toujours ponctuellement comme par exemple pour désinfecter une plaie. Et quand je ne voyage pas, j’utilise des lingettes lavables en fibre de bambou.
  • Des cotons-tiges: J’ai arrêté d’utiliser des cotons-tige. J’ai ensuite essayé les cure-oreille sans grand succès, et depuis, je me lave les oreilles à l’aide d’un mouchoir après chaque shampoing.
  • 1 mascara waterproof: C’est pratique pendant la mousson.

Pour le reste…

  • 1 miroir
  • 1 kit manucure (ciseaux et lime): Même en voyage, il faut rester propre. A noter que les ciseaux me sont aussi utiles pour d’autres choses comme pour la couture.
  • Des bouchons d’oreilles qui s’avèrent bien utiles en dortoir et pour les voyages en bus.
  • 1 trousse de couture qui m’a bien sauvé quand j’ai troué mon tee-shirt ou perdu le bouton de mon pantalon…
  • Une coupe menstruelle: Oui parce que les tampons, ça prend de la place dans le sac, c’est cher, dangereux pour la santé, et en plus c’est la croix et la bannière pour en trouver dans certains pays. Alors j’ai essayé depuis peu la coupe menstruelle. Résultat: Je suis conquise! Elle a trois avantages non négligeables: 1- Elle n’est pas nocive pour la santé (enfin, de ce que l’on sait); 2- Cela revient moins cher que les autres protections hygiéniques; 3- Vous n’aurez plus besoin de perdre votre temps à faire la tournée des supermarchés à la recherche d’une boîte de tampons. Par contre, il faut pouvoir avoir accès à une douche matin et soir pour la vider et la nettoyer. Et quand je ne voyage pas, j’utilise des culottes menstruelles. J’en ai trois qui me permettent de faire un roulement et leur laisser le temps de sécher entre chaque lavage.

La pharmacie

Que mettre dans sa pharmacie de voyage?

  • Quelques pansements résistants à l’eau et spécial ampoules
  • 1 bandage
  • Des compresses
  • De l’huile essentielle de tea tree pour nettoyer les plaies et soigner les problèmes de peau passagers. Je vous en dis plus dans cet article.
  • 1 paire de gants en latex: qui peut servir si on se blesse la main, pour désinfecter une plaie ou en rando pour récupérer les déchets sur notre chemin.
  • Du baume du Tigre: C’est un produit miracle qui remplace bon nombre de médicaments. Il devrait toujours figurer sur une liste de matériel de voyage. Il soulagera un mal de tête, vous réchauffera les pieds quand il fait froid, éloignera les moustiques et soulagera les démangeaisons des piqûres, vous débouchera le nez et relaxera vos muscles après l’effort. Si vous souhaitez en savoir plus sur ce produit miracle, j’ai écris un article listant 24 utilisations possibles du Baume du Tigre (oui, 24!).
  • 1 boîte de Doliprane
  • 1 boîte d’Imodium: Ce médicament est le meilleur ami de tout voyageur à l’estomac fragile. Et même moi qui ai un estomac à toutes épreuves, je garde quand même toujours l’Imodium dans le sac « au cas où »…
  • Des pastilles de Micropur pour désinfecter l’eau quand vous ne trouvez pas d’eau potable. Ça vous évitera de passer par la case Imodium juste après. (Mise à jour Juin 2019: j’ai toujours trouvé de quoi faire bouillir de l’eau en auberge).
  • Un spray anti-moustiques: Pour éloigner ces satanées bestioles, l’huile de coco ou le baume du tigre sont plutôt efficaces. Et si les moustiques sont complètement dingues de vous malgré tout, un spray anti-moustiques à base d’huiles essentielles viendra vous sauvez la vie.
  • Un traitement antipaludéen avec l’ordonnance qui servira uniquement si vous vous rendez dans des zones à risque.
  • « Spécial Hommes célibataires » – Des préservatifs: Il est important de savoir qu’en fonction des régions du monde, les tailles ne sont pas les mêmes. Donc si vous êtes un homme et que vous êtes célibataire, je vous conseille vivement d’apporter une boîte de préservatifs de votre pays de résidence pour ne pas avoir de mauvaises surprises pendant votre voyage. Je n’ai sûrement pas besoin de vous faire un dessin…
  • « Spécial Femmes prenant la pilule » – Des plaquettes de pilule contraceptive accompagnées de l’ordonnance: Si vous avez un autre moyen de contraception, tant mieux pour vous. Sinon, il est important d’emporter des plaquettes de pilule pour toute la durée de votre séjour car il va être difficile de vous en procurer sur place. Dans beaucoup de pays, la contraception n’est pas chose courante et elle est souvent très réglementée. N’oubliez pas non plus de vous munir de votre ordonnance au cas où vous auriez droit à un contrôle à la frontière. Vous serez averties…

Les gadgets pratiques

Que mettre dans son sac à dos pour partir en voyage?

  • 1 couteau-suisse: Pas besoin de s’appeler Mac Geyver pour trouver une utilité à un couteau-suisse (surtout s’il fait tire-bouchon). Par contre, ne le mettez jamais dans votre bagage à main si vous prenez l’avion. Il ne passera pas la sécurité.
  • Des allumettes: Les allumettes font du feu, ça on le sait, mais elles ont aussi la particularité de neutraliser les mauvaises odeurs quand on en craque une. Pensez donc à votre caca du matin si vous voyagez en couple ou en auberge de jeunesse…
  • 1 lampe frontale: J’ai choisi une lampe qui se recharge par USB pour ne pas devoir acheter de piles à l’autre bout du monde.
  • 1 sac à viande en soie: Dans certaines auberges bon marché, les draps ne sont pas changés après chaque personne. Alors le sac à viande intervient pour plus de confort…
  • 1 moustiquaire: Toujours dans les auberges bon marché, il y a de grandes chances que votre chambre n’ai pas la clim. Sans clim, les moustiques seront de sortie le soir venu (et les araignées aussi). La moustiquaire est donc une alliée de choix. (Mise à jour Juin 2018: Aujourd’hui, 98% des hébergements fournissent déjà une moustiquaire quand elle est nécessaire.
  • Quelques mini pinces à linge et de la ficelle: Cela permet d’étendre son linge n’importe où et la ficelle peut aussi servir pour différentes choses comme pour fixer la moustiquaire ou attacher une veste à son sac.
  • 1 housse de pluie pour sac à dos: Même si j’ai déjà une cape de pluie qui protège aussi mon sac, j’utilise en plus une housse spécialement adaptée au sac. C’est un peu comme se faire vacciner deux fois pour ne pas tomber malade, c’est con, mais je n’aime vraiment pas la pluie.
  • Un câble PacSafe avec lequel je câble mon backpack pour d’une part, empêcher des mains baladeuses de fouiller dedans, et d’autre part attacher le sac à quelque chose de fixe pour qu’on ne puisse pas le voler. (Mise à jour Juin 2019: Le câble m’a servi uniquement en Chine car peu d’auberges ont un casier. Pour les autres pays, pas besoin.)
  • Un cadenas que j’utilise pour fermer mon casier si je dors en dortoir.
  • 1 gourde en plastique sans Bisphénol A ou en inox: Voyager avec une gourde est économique et écolo. De nombreuses guesthouses proposent une fontaine à eau pour remplir sa gourde contre quelques centimes (ou gratuitement), ce qui vous coûtera moins cher que si vous achetiez tous les jours une bouteille en plastique. Sinon, il est aussi possible de faire bouillir de l’eau. La planète vous en remerciera!
  • Du Chatterton: C’est quelque chose auquel on ne pense pas forcément, pourtant, le Chatterton pourra réparer votre moustiquaire en cas de déchirure, fixera vos tongs, votre sac et plein d’autres choses encore.

Electronique

Quels objets électroniques emporter en voyage?

  • 1 smartphone: pour prendre des photos quand je n’ai pas mon gros appareil sous la main et pour utiliser Google Maps en toutes circonstances.
  • 1 notebook ou une tablette: Cela dépendra de vos besoins. Le traitement de texte est beaucoup plus facile avec un vrai clavier mais une tablette est plus légère et facile à transporter. Si vous partez moins d’un mois, il y a de fortes chances pour que vous puissiez vous passer complètement de tablette ou notebook.
  • 1 disque dur externe que je laisse dans mon casier. Comme ça, si on me vole l’ordinateur, mes photos et autres souvenirs ne seront pas perdus. Sinon, le cloud est aussi une bonne option comme par exemple Google Drive ou Dropbox.
  • 1 clé USB: C’est toujours utile, par exemple quand vous devez imprimer votre e-Visa ou pour stocker une copie de votre passeport.
  • 1 Kindle: Ça évite de se trimbaler des kilos de bouquins… J’ai acheté le mien 79€ en 2012 et il tient toujours très bien la route malgré tous ses voyages et l’humidité dans certains pays. Il est increvable! Et comme les livres Kindle sont moins chers que les livres papier, il est largement rentabilisé depuis le temps. Voir les différents types de Kindle
  • 1 appareil photo + 2 batteries + 2 cartes mémoire: Ce n’est pas nécessaire si vous vous contentez de votre smartphone. De mon côté, j’ai craqué pour un reflex (Canon EOS 100D + objectif 18-55mm + filtre polarisant + lentille 50mm 1.8) parce qu’il est vraiment petit et léger pour un reflex tout en faisant le boulot (je suis loin d’être une pro). L’appareil, les accessoires et la house pèsent au total 1 kilo. C’est donc un choix qui vous appartient.
  • 1 lecteur MP3 + écouteurs: Ça sauve la vie quand on part pour de longues heures de trajet et c’est beaucoup plus discret qu’un téléphone (on a donc moins de chances de se faire voler). Le mien m’a coûté 13€ sur Amazon et il remplit très bien sa mission.
  • 1 chargeur externe (powerbank): Comme on a tendance à voyager avec de plus en plus d’appareils électroniques, le chargeur externe est vraiment utile. Déjà, il permet de recharger nos appareils n’importe où, et en plus, on n’a plus peur de laisser notre téléphone sans surveillance pendant qu’il charge. J’ai opté pour un chargeur Tecknet 16750mAh à 30€. Il me permet de charger mon téléphone environ 3 fois. C’est tout se qu’il faut. Voir les différents chargeurs externes
  • 1 adaptateur international: Parce que sans ça, pas d’électricité dans certains pays où les prises électriques ne sont pas les mêmes que chez nous.

Documents

  • Passeport + photocopie: Depuis que je me suis fait voler mon sac à main à l’arrachée avec le passeport dedans, je laisse toujours mon passeport dans mon casier à l’auberge quand je sors me balader et n’emporte qu’une photocopie. Je prends quand même l’original pour les jours de visite car certains sites le demandent. Le top est aussi de garder une copie scannée dans votre boîte mail.
  • Visas
  • Carte Européenne d’Assurance Maladie pour tous les voyages en Union Européenne. Elle est gratuite et se demande par ici (pensez à faire votre demande plusieurs semaines avant votre départ).
  • Carnet de vaccinations international: si vous voyagez dans un pays où des vaccinations sont obligatoires, il va falloir anticiper suffisamment à l’avance pour prendre rendez-vous dans un centre de vaccination et faire les rappels éventuels. Vous pouvez vérifier les vaccins nécessaires par pays sur le site de l’Institut Pasteur.
  • Permis international + national: Si vous comptez conduire un véhicule, certains pays exigent de présenter un permis international en plus du permis national. Le permis international s’obtient gratuitement sur simple demande en ligne sur le site du Service Public (pour les ressortissants français). Comptez environ 3 mois de délais pour l’obtenir et il est ensuite valable 3 ans. Il doit toujours être présenté avec le permis national.
  • Attestation d’assurance voyage: J’ai voyagé pendant plusieurs années sans assurance jusqu’au jour où j’ai été victime d’un vol à l’arrachée. J’ai perdu presque 2000€ entre ce qu’il y avait dans mon sac et ce que j’ai dû dépenser suite au vol: payer la Police (Bonjour la corruption!), nouveau passeport, nouveau visa, envoi de nouvelle CB en Chronopost, etc. Donc l’assurance voyage n’est vraiment pas un luxe!
  • Carte de crédit ou de débit

Dans le sac à main

  • Un porte-monnaie
  • Des mouchoirs
  • Un carnet papier et un stylo
  • Des lunettes de vue et de soleil

Au total, mon équipement pèse environ 14kg (MAJ Octobre 2019: 13kg), vêtements inclus. C’est trop par rapport à mon poids de 50kg. L’idéal serait de ne pas dépasser 20% de son poids pour éviter de se casser le dos. Donc une personne de 50kg devrait se limiter à 10kg de bagages tandis qu’une personne de 80kg devrait se limiter à 16kg de bagages.

Si je voulais réduire encore le poids de mon équipement, je m’attaquerais aux appareils électroniques qui comptent à eux seuls 5kg. En enlevant 1 kg pour l’appareil photo et 2 kg pour l’ordinateur et le disque dur externe, on gagne 3kg, ce qui nous fait un total de 10kg de bagages…

Que pensez-vous de cette liste de matériel de voyage? Avez-vous des choses à enlever? A rajouter? Dites-moi tout en commentaire…

 

Tu peux te désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désinscription en bas de chaque email.

14 commentaires

  1. Très complet ton article! Merci pour toutes ces infos! Tu as choisi ordinateur ou tablette? Concernant le baume du tigre je prends note, beaucoup disent qu’il est en effet indispensable ! Merci pour le partage 🤗

    1. J’ai opté pour un bon vieux notebook. Les tablettes ne m’ont pas convaincues. J’avais un HP Pavilion X360 avec écran tactile mais je ne me servais que très peu du tactile ou de la position tablette. En plus, l’écran était fragile. Je suis revenue depuis peu au PC sans gadgets (HP Envy) en misant avant tout sur les performances. Ça a considérablement amélioré ma productivité et ma vie de couple (plus de crises de nerfs quand l’ordi plante). 😉

  2. Perso j’ai réduit en passant au shampoing solide (ça se présente comme un savon, on le frotte sur ses mains pour les passer dans les cheveux, ou direct sur les cheveux). C’est nettement moins lourd qu’une bouteille (surtout neuve)
    Mais on m’a dit que le savon de marseille ça fonctionne trèèèèèèès bien aussi pour les crinières… je vais tester dès que j’arrive au bout de mon actuel… Si ça fonctionne, un truc de moins dans la trousse ! ^-^

    Et à la place des cotons-tiges, un petit cure-oreille (il y en a des très petits et pratiques en inox). C’est un peu comme la cup : quand on explique le principe, c’est horrible et une fois qu’on teste, c’est super pratique. ^-^
    (C’est sur que le coton-tige c’est pas ce qui pèse lourd, mais ici ça a aussi un aspect écolo… les coton-tiges c’est un peu au même niveau que les pailles point de vue pollution :/ )

    1. C’est vrai que le shampoing solide est vraiment pratique. Personnellement, je n’ai jamais été convaincue car je suis addict au même shampoing de la marque Osmo (c’est pas de la pub, hein) depuis plus de 10 ans, et c’est le seul qui me permet de garder une belle chevelure. Pour ce qui est du cure-oreille, je ne connaissais pas. L’idée est top en tout cas. Tu l’as acheté où?

      1. Les cheveux c’est toujours un soucis de trouver le produit miracle qui va bien. 🙂
        Mon cure-oreille, je l’ai acheté en pharmacie il y a plus de 10 ans… Mais ça se trouve très facilement sur internet, et il me semble que certaines boutiques bio commencent à les proposer. 🙂

  3. Bonjour Fany, Bien pratique cette liste en effet ! Merci beaucoup 😉
    Au rayon des visas, j’ai deux petites questions pratico-pratiques pour lesquelles je suis sûre tu sauras me conseiller ! Pour faire la demande de visa en CHINE ils demandent beaucoup de documents :
    1/ on doit fournir la réservation des premières nuits d’hôtel,mais comme je n’ai pas envie de me décider maintenant (j’attends du reste une réponse pour un Couchsurfing), j’ai pensé tout simplement à faire une réservation sur Booking.com, l’imprimer (en chinois svp ! :-)) pour la joindre à mon dossier et l’annuler ensuite.
    Je pense que ça ne devrait pas poser de problème mais je préfère avoir ton avis
    2/ Il est demandé également une assurance rapatriement, que l’on a généralement avec la carte bleue.
    Mais une copie du contrat (qui n’est pas nominatif) avec photocopie de la carte leur suffisent-elles ?

    J’ai voulu les joindre au tél pour leur demander mais il n’y a qu’un disque qui donne des renseignements d’ordre général et on ne peut avoir personne au bout du fil…
    Merci d’avance !

    1. Bonjour Pascale.
      Je vois que tu partages les joies des formalités pour le VISA chinois. Que de bons souvenirs! 😉 (ironie)
      Pour la réservation d’hôtel, l’option Booking.com est la bonne. Fais une réservation où l’annulation est gratuite dans un hôtel pour la durée de ton séjour, imprimé la confirmation et annule-la juste après. C’est ce que j’ai fait et ça marche bien.
      Sinon, pour l’assurance, je pense que le banquier est en mesure de vous envoyer une lettre confirmant que vous êtes assurés grâce à votre carte. Ça devrait faire l’affaire.

  4. Bonjour, tout d’abord, merci pour tes articles absolument génialisssimmeeee ! Dis-moi, où as-tu pu dénicher le drybag ? je le veux mais sur internet je ne le trouve qu’en grand volume…

    1. C’est une copine qui fabrique des produits de beauté 100% naturels. Elle s’est mise au dentifrice en poudre il y a quelques temps mais elle ne le commercialise pas encore. J’ai RDV avec elle la semaine prochaine pour faire le point. Je te tiens au courant quand il y a du nouveau… 🙂

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.