Fermer
Chine

Nuodeng, petit village millénaire en plein cœur du Yunnan

Nuodeng, village du Yunnan en Chine

Lors de mon séjour à Dali, dans le Yunnan, j’ai eu envie de partir à la découverte du petit village de Nuodeng. Les quelques photos que j’avais trouvé sur Google m’ont vraiment donné envie. En demandant plus d’informations à la réception de mon hostel, personne ne connaissait cet endroit. Raison de plus pour aller y faire un tour!

Comment aller à Nuodeng?

De la vieille-ville de Dali, il faut prendre le bus n°8 jusqu’à la gare ferroviaire. De là, j’ai pris un taxi pour la gare routière située à 2km plus loin. La course a coûté 9 yuans (1,15€).
Une fois à la gare, on a pu réserver une place dans un bus pour la ville de Yunlong. Je dis “on” car je voyageais avec Effie, une amie indonésienne qui vit à Shanghai et parle couramment chinois. Elle a joué un rôle d’interprète très (mais vraiment très) apprécié.

Comment se rendre dans le village de Nuodeng?
Taxi = Easy!

Mais bon, revenons à notre bus… Le ticket a coûté 42 yuans (5,40€) pour environ 3h de trajet à travers des routes de montagne, des petits villages agricoles et des rivières transportant la terre rouge du coin.
En arrivant à Yulong, nous avons opté pour la formule taxi qui a coûté 30 yuans (3,80€) pour 7km. L’option la moins chère (et la plus longue) est le tuk tuk, que nous avons pris au retour pour 20 yuans (2,50€). À l’aller, la route monte pas mal donc le tuk tuk galère. En descente ça va tout seul et ça raffermit le postérieur.

Une fois à Nuodeng?

Louez les services d'une mule à Nuodeng en Chine
Hi Han!

En arrivant, le taxi ou tuk tuk vous laissera au parking en bas du village. C’est un cul-de-sac. À partir de là, il va falloir marcher!
Le village a été construit à flanc de montagne et le seul moyen de circuler sont les jambes.

Si vous venez à la journée, vous n’aurez pas le souci des bagages à transporter. Si par contre vous venez y passer la nuit, c’est soit vous prenez votre courage à deux jambes pour grimper avec votre gros sac, soit vous pouvez louer les services d’une mule. Je ne connais par contre pas les tarifs en vigueur pour une mule.
Pour ceux qui viennent de Dali et comptent y repasser une nuit par la suite (le choix le plus sage de tous), l’option la plus pratique est de laisser votre valise à la guesthouse (on parle bien de Dali) et n’emporter qu’un petit sac avec votre appareil photo, une brosse à dent et un slip de rechange.

Comment trouver son auberge à Nuodeng?

Comment trouver son auberge à Nuodeng?
Y’a quelqu’un?

Hehehe (ricanement sadique)! Je n’ai qu’une chose à vous dire: Bon courage!
Vous ne trouverez aucun panneau pour signaler les auberges. Et les rues (autant dire les escaliers) sont quasi désertes. Nous avons quand même croisé une ou deux personnes âgées se baladant. Mon amie leur a demandé en mandarin s’ils connaissaient notre hostel, mais ils ne comprenaient rien et répondaient dans leur dialecte. Seul un homme a semblé comprendre et nous a fait signe de monter encore plus haut. Pour vous aider, je vous conseille de lire mon article sur les applications indispensables pour voyager en Chine.
Après une bonne demi-heure de recherche, nous trouvons finalement le Nuodeng Gui Zhen Hostel. Ouf!

Le Nuodeng Gui Zhen hostel

Le Gui Zhen hostel dans le village de Nuodeng
L’entrée…

C’est… local! Vous pouvez avoir un lit en dortoir de 6 pour 30 yuans la nuit (3,80€) ou une chambre double allant de 74 à 118 yuans (9,50 à 15€) en fonction du confort recherché.
En arrivant, le lieu est plein de charme. La maison est très ancienne. Les murs sont faits de pierres enduites et les intérieurs sont en bois. Il a un petit jardin aménagé, un patio décoré de belles plantes vertes, un salon ouvert sur le patio équipé à ma grande surprise d’un immense écran plat. C’est vraiment dépaysant.
Le dortoir est lui sans fenêtre, au plafond bas. Ces anciennes maisons sont sombres et humides mais pour une nuit ou deux c’est OK.
Petite anecdote: la chienne de la propriété est tombée en profonde affection pour Effie et moi. Du coup, elle a dormi au pied de mon lit (vive l’odeur de chien mouillé). Mais rassurez-vous, ce n’est pas comme ça tout le temps.

Cour intérieure du Nuodeng Gui Zhen
La cour…

En parlant avec le responsable, un jeune chinois portant des Doc Martens et une chemise bien taillée qui faisait tâche dans ce décor, on apprend qu’il n’est là que pour dépanner son ami parti regoûter aux joies de la civilisation le temps des vacances.
Il nous explique que, comme beaucoup de maisons du village, la villa a été abandonnée par ses propriétaires partis chercher une vie plus facile en ville. Suite à leur départ, le gérant actuel les a contactés pour leur louer les murs et ouvrir l’hostel actuel. Voilà pour la petite histoire du Gui Zhen Hostel.

 

À la découverte de Nuodeng

Perdez-vous dans les ruelles de NuodengPour visiter Nuodeng, le mieux est de se perdre dans les ruelles. Vous trouverez de nombreux panneaux indiquant les curiosités à voir.

Le village a été construit sur deux versants de montagne. Vous pouvez donc descendre jusqu’à la rivière, puis remonter de l’autre côté. Vous aurez ainsi une belle vue sur la partie principale du village.

La minorité Bai

Nuodeng est un village Bai, une des nombreuses minorités présentes au Yunnan. Bai signifie “blanc” car c’est la couleur prédominante des costumes traditionnels (pourtant très colorés). Le blanc est vu comme un symbole de pureté.

Les habitants de Nuodeng sont principalement issus de la minorité bai.
Maïs? Mais?

Pour présenter les Bai un peu plus en profondeur, je dirais qu’ils sont très accueillants. Comme je voyageais avec mon amie Effie qui parle mandarin, on a pu en apprendre un peu sur les personnes rencontrées en chemin. Je dis “un peu” car la langue bai est certes très proche du mandarin, mais 30% des mots n’ont aucun lien. Pour le reste, beaucoup de mots sont issus d’un ancien mandarin oublié des chinois d’aujourd’hui.
Revenons à l’accueil des bai… Par exemple, lorsqu’on cherchait un restaurant, une vieille dame nous a proposé de venir dîner chez elle si nous ne trouvions rien. Le lendemain matin, trois bai faisant griller du maïs au feu de bois nous ont offert un épi de bon coeur, juste parce qu’on passait par là.
Il n’y a pas beaucoup d’activité à Nuodeng, mais les quelques personnes qu’on croise sont vraiment gentilles. Par contre, les photos les mettent plutôt mal à l’aise donc je n’ai pas fait de portraits.

Le sel de Nuodeng

Le sel de Nuodeng a fait la richesse du village.
Sel et jambon…

Le sel est l’ingrédient clé pour comprendre le village. C’est en effet grâce au sel que Nuodeng s’est développé il y a de nombreux siècles.
Le village est situé en plein sur l’ancienne route du thé et des chevaux qui reliait le Sichuan à l’Inde en passant par le Yunnan, le Tibet et le Myanmar. À l’époque, le thé était une denrée très recherchée, au même titre que le sel, qui permettait la conservation des aliments tels que la viande. Et Nuodeng était une des seules étapes de cette route (si ce n’est LA seule) à avoir du sel dans son sous-sol.
Ainsi grâce à l’exploitation de cet or blanc, les habitants ont pu échanger leur sel contre d’autres produits avec les caravaniers et s’enrichir au fil des ans.
Certains disent que Nuodeng était le village le plus riche de Chine entre le XIème et le XIIème siècle, avant que les Mongols n’arrivent et ne mettent fin à la route du thé. Mais ça, ce sera difficile à aller vérifier!
Une des principales caractéristiques de ce sel est sa forte teneur en potassium, ce qui lui confère un goût bien spécifique. C’est justement grâce à ce “goût particulier” que le jambon de Nuodeng est lui-aussi si apprécié.

Le jambon, la deuxième richesse du village

Le jambon de Nuodeng est réputé dans toute la Chine.
Jambons…

Nuodeng, c’est le sel, mais c’est aussi le jambon! Les habitants ont développé l’art d’affiner le jambon depuis de longs siècles (grâce au sel). Une partie servait à leur propre consommation, l’autre à la vente.
Depuis la fin de la route du thé et des chevaux, ce délicieux jambon est quelque peu tombé dans l’oubli. Du moins jusqu’en 2012, quand l’émission de cuisine “A bite of China” a diffusé un reportage de 6 minutes sur le fameux jambon. Imaginez le nombre de chinois qui a la télévision… Et qui s’intéresse à la bonne bouffe… Ça doit représenter un marché sûrement plus gros que l’Europe!
Depuis cette émission, le commerce est reparti et la cote du village n’a fait que monter.
En tant que grande fan du jambon espagnol, j’ai voulu tester sa version chinoise. En sirotant une bonne BeerLao, je m’imaginais déjà avec une belle assiette de tapas devant moi. Et à ma grande surprise… Ce jambon se consomme uniquement cuit (vapeur ou frit). C’était vraiment très bon, juste différent de ce à quoi je m’attendais.

Et on termine avec la bonne adresse…

Terrasse avec vue sur le village de Nuodeng
Cozy!

En nous promenant dans la rue au même niveau que notre auberge, Effie et moi avons découvert par hasard un petit café tout mignon. Je serais incapable de vous dire comment il s’appelle étant donné que tout était en chinois, mais en voyant les photos vous pourrez sûrement le retrouver en cherchant un peu. Il est situé à quelques dizaines de mètres du Gui Zhen.

En admirant la vue sur Nuodeng d'une terrasse
Paisible…

L’établissement n’est pas toujours ouvert. En gros, pour la petite histoire (encore une), c’est un groupe de 5 amis venant d’un peu toute la Chine qui a donné naissance à ce café. Ils ont pas mal voyagé dans leur pays et autour. L’un d’eux a même conduit les voitures Google Earth aux quatres coins de Chine. À force de voyager, ils ont ouvert ce café pour se ressourcer tout en gagnant un peu d’argent. Du coup, ils sont là quand ils en ont envie. Ils peuvent se permettre ce luxe étant donné qu’ils n’ont pas de loyer à payer et que la clientèle ne concerne que des personnes de passage.
Les boissons ne sont pas données, mais le plaisir de boire une bonne bière fraîche ou un thé au gingembre face à cette vue en vaut la peine. Ils ont même de la 1664 blanche au menu! Oui oui, de la 1664!

Un bon repas servis à Nuodeng en Chine
A taaaable!

Pour manger le soir, le groupe d’amis se prépare généralement un festin composé d’environ 4 à 5 plats. Il est possible de se joindre à eux pour 40 yuans (5€) en les prévenant un peu avant. Le dîner était à tomber par terre. Il y avait une soupe de poulet bio aux herbes médicinales, du tofu en sauce, une poêlée de bœuf épicé, des concombres aux œufs et de jeunes pousses de courgette sautées. L’extase!

Voilà… Je pense vous avoir tout dit sur le petit village de Nuodeng. Si vous avez le temps, allez y faire un tour en deux jours. Ça vous changera de la foule de Kunming et Dali.

Alors… Que pensez-vous de Nuodeng? Y êtes-vous déjà allé? Avez-vous des choses à rajouter?

 

Vous êtes sur Pinterest?

Nuodeng, petit village millénaire en plein cœur du Yunnan

Fany

L'auteur Fany

Voyageuse au long cours passionnée par l'Europe de l'Est et l'Asie, j'ai créé ce blog pour partager avec vous mes coups de cœur et conseils voyage. Rejoignez-moi sur mon profil Google+

11 commentaires

  1. Merci pour votre blog qui donne de très bons conseils .. Je vais aller à Nuodeng en mai 2018 et y passer 1 nuit à l’hôtel que vous indiquez .. J’ai vu qu’il était dans booking.. Tout en laissant mes bagage à Dali .. très bonne idée.

    1. Bonjour Evelyne.
      C’est effectivement la meilleure chose à faire. 😊
      L’hôtel n’est pas luxueux. Le confort est même sommaire, mais le cadre en vaut la peine.
      N’hésite pas à revenir vers moi pour me dire ce que tu en as pensé… 😊
      Très bon voyage!

  2. Ce petit village de Nuodeng m’a l’air magnifique et surtout authentique! J’aime ta balade sur les lieux , l’aspect historique de lendroit avec l’histoire du thé ou du jambon ( oui bon je l’avoue j’ai un estomac sur patte 😂) ! L’auberge m’avait l’air fort mignonne et ce café… j’aurai adoré pouvoir déguster un bon thé face à une telle vue! Merci pour ce bel article 😊

  3. Ce petit village de Nuodeng m’a l’air tellement mignon! La petite auberge mais surtout le café avec vue imprenable me tenterait pas mal je dois l’avouer 😉 J’aime le côté authentique des lieux! Merci pour le partage 😊 Bel article !

Laisser un commentaire