Fermer
Pologne

Que visiter en un jour à Cracovie?

Visiter Cracovie

Temps de lecture estimé: 5 minutes.

Cracovie fait partie de ces villes qui ne laissent pas indifférent. Chaque rue a son histoire et les monuments ne se comptent plus. C’est un vrai musée à ciel ouvert. Seulement voilà, quand on arrive à Cracovie pour une première visite, il peut sembler difficile de savoir par où commencer pour retracer plus de 1000 ans d’histoire. Heureusement, j’ai trouvé pour toi l’itinéraire parfait qui te permettra de découvrir les principaux centres d’intérêt de la ville en seulement une journée. Tu commenceras par l’époque du Moyen-Age en remontant petit à petit jusqu’à la période d’après guerre. Alors lace tes baskets et bonne visite!

Avant toute chose, situons nous un peu… Voici les trois quartiers à voir absolument:

  • la vieille ville et la colline de Wawel qui retracent l’histoire la plus ancienne de la cité;
  • le quartier juif de Kazimierz qui témoigne de l’histoire d’avant-guerre;
  • le quartier de Podgórze qui nous replonge dans la sombre période d’occupation nazie.

Je te recommande d’organiser ta visite dans cet ordre pour une meilleure compréhension de l’histoire.

 

Que visiter en un jour à Cracovie?

Le vieux Cracovie

La vieille ville est facile à reconnaître sur une carte car elle est délimitée par une ceinture verte, le parc Planty. Ce parc a remplacé les anciens remparts de la ville médiévale. En son cœur se trouve la célèbre Place du Vieux-Marché (Rynek Główny), point de départ de toutes les visites où se mêlent locaux, expats et voyageurs. Pour commencer la visite, lève-toi tôt pour profiter des lueurs de l’aube et éviter les hordes de touristes. Parmi les monuments à voir sur cette place, il y a tout d’abord la basilique Mariacki, un des symboles de la ville. Depuis quelques années, l’accès à l’intérieur est payant (réserve ton ticket en ligne). C’est devant la basilique que débute la visite guidée (et gratuite) de la ville à pied (Mise à jour Août 2017: le point de RDV est maintenant entre le Barbican et la Porte St Florian, au bout de la rue Florianska). Si tu comprends l’anglais ou l’espagnol, cette visite guidée est un bon moyen de découvrir ce dont je vais te parler dans cet article. Cela te prendra deux bonnes heures et tu auras en plus droit à plein d’anecdotes sympas.

Basilique Mariacki sur la Place du Vieux-Marché à Cracovie en Pologne
Place du Vieux Marché à Cracovie en Pologne

Pour ceux qui préfèrent visiter seuls, c’est par là ! A partir de la basilique, promène-toi sur la place pour admirer la tour de l’ancien hôtel de ville et les halles. A l’intérieur des halles, des échoppes de souvenirs par dizaines. C’est un peu Disneyland mais on y trouve quand même de belles choses. Ensuite, tu pourras continuer ta marche le long de la rue Grodzka en direction de la colline de Wawel. Si l’envie te prend de compter les édifices religieux en chemin, vas-y. Je n’en ai personnellement jamais eu le courage.

Pour rappel, la Pologne est un des pays les plus catholiques d’Europe. De plus, Cracovie est la ville où Jean-Paul II commença sa « carrière » pour ainsi dire. C’est la « rock star » locale.

Eglise sur la rue Grodzka à Cracovie en Pologne
Revenons à nos moutons… Une fois arrivé à la colline de Wawel, l’entrée dans les jardins et la cour du château des Rois de Pologne est gratuite. N’hésite donc pas à gravir les quelques marches qui mènent au sommet pour profiter de tout ça. Seuls les salles et les appartements sont payants. Voici un aperçu des visites possibles:


En contre-bas, sur les rives du fleuve Vistule, la statue du légendaire dragon (qui crache du réellement du feu) attire les badauds de tout âge. Spectacle garanti !

Mais qui est ce légendaire dragon? Pour la petite histoire, Cracovie (Krakow en polonais) tient son nom du roi Krakus qui vécut à la fin du VIIème siècle. Il promit la main de sa fille à celui qui abattrait le dangereux dragon qui avait élu domicile sur la colline (lieu stratégique au bord du fleuve). Un brave chevalier accepta la mission, tua le dragon et TA DA! La ville de Cracovie fût fondée. Voila pour la petite histoire chevaleresque. Nous pouvons maintenant passer à la période d’avant-guerre.

Vue aérienne sur le château de Wawel à Cracovie en Pologne

Visite du quartier juif de Kazimierz

En descendant au sud de Wawel, le long de la rue Stradomska, on arrive à Kazimierz. Le quartier est réputé pour son histoire, mais aussi pour ses nombreux bars et son street art. Au passage, si tu cherches de bonnes adresses pour manger ou pour boire un verre, j’ai déjà tout prévu.
Dans ce quartier se trouvent deux places à voir. Tout d’abord la Plac Nowy, centre névralgique des soirées avec son marché et ses échoppes de zapiekanki (le snack polonais par excellence).
A deux pas plus loin, tu traverseras la rue Szeroka pour replonger dans la culture juive d’antan.

Cette rue te mènera à la seconde place dont je te parlais plus haut. Sur cette place se trouvent de nombreux restaurants arborant l’étoile de David, l’ancien cimetière juif ainsi que la vieille synagogue (réserve ta visite).

Petite anecdote pour les amateurs/trices de cosmétiques. Tu connais peut-être la marque Helena Rubinstein? Et bien la fondatrice est née dans une des maisons de cette place. Voilà, voilà.

Cimetière juif de Kazimierz à Cracovie en Pologne

A partir de cet endroit, n’hésite pas à te balader dans les ruelles alentour à la recherche des nombreuses peintures murales cachées ici et là. Juste derrière la vieille synagogue, un petit terrain vague a été pris d’assault par des dizaines de food trucks. Ce sera l’occasion de faire une pause et de reprendre des forces avec un bon cornet de frites.

Street art dans le quartier de Kazimierz à Cracovie en Pologne

Podgorze, l’ancien guetto et Oskar Schindler

Encore plus au sud, en traversant le fleuve, tu arriveras dans le quartier de Podgórze. C’est ici qu’était situé le ghetto pendant l’occupation nazie. Bizarrement, on rencontre peu de touristes dans ce coin.

L’idéal est de se balader dans les rues situées entre le Rynek Podgórski et la Plac Bohaterów Getta (A tes souhaits!). La vie a repris son cours depuis la fin de la guerre. A première vue, le quartier est tout ce qu’il y a de plus banal. Mais en regardant bien autour de soi, on peut encore apercevoir les séquelles de la guerre. On trouve encore quelques impacts de balles sur les façades, et même un tronçon du mur de l’ancien ghetto rue Lwowska. Ces quelques mètres de mur sont simplement ornés d’une discrète plaque commémorative.

En arrivant sur la place Bohaterów Getta, là, on sait tout de suite que quelque chose s’est passé. La place est remplie de chaises en mémoire aux personnes ayant attendu des heures avant d’être déportées à Auschwitz. C’est d’ailleurs sur cette place que se trouvait la pharmacie de Tadeusz Pankiewicz, connue comme la pharmacie de l’Aigle (réserve ta visite).Tadeusz était le seul homme autorisé à entrer et sortir du ghetto pour ravitailler les habitants en médicaments. Il a, plus tard, écrit un des récits les plus intéressants de cette époque : « La pharmacie du ghetto de Cracovie ».

Place Bohaterow Getta dans le quartier de Podgorze à Cracovie en Pologne

Après avoir vu tout ça, il te resteras un dernier lieu à découvrir pour compléter ta visite historique de Cracovie. Direction la fabrique d’Oskar Schindler! Le chemin pour y accéder est assez glauque. Il faut passer sous les rails du train par un passage qui sent l’urine, puis traverser l’ancienne voie de chemin de fer qui reliait la fabrique au camp de travail de Plaszów. On arrive ensuite dans une rue entourée de bâtiments industriels. Etant donné qu’on cherche une usine, c’est plutôt bon signe. En continuant sur une cinquantaine de mètres, tu y es! On aperçoit enfin l’ancienne fabrique, abritant aujourd’hui le musée d’Art Contemporain (MOCAK). L’entrée du musée de la fabrique d’Oscar Schindler se trouve juste après (réserve ta visite en ligne).

Visite du quartier de Podgorze à Cracovie en Pologne

Et après avoir vu tout ça, on fait quoi?

Après avoir terminé cet itinéraire, le moment sera venu de remonter en direction du centre-ville. A pied pour les plus courageux (l’occasion de s’arrêter boire un coup à Kazimierz) ou en tramway pour les plus pressés.

Prendre le tram est aussi une visite en soi. La conduite des chauffeurs polonais est plutôt sportive donc autant bien s’accrocher. L’arrêt le plus proche de la fabrique se trouve sur la Plac Bohaterów Getta. Pour savoir comment rentrer chez toi, je te conseille de télécharger l’application gratuite Jakdojade (traduit littéralement: D’où à où ?). Une simple recherche d’itinéraire et tu sauras tout : quelle ligne prendre, dans quelle direction et à quelle heure. En journée, les trams passent toutes les 3 à 5 minutes. Les tickets s’achètent au distributeur automatique à côté de l’arrêt.

Pour aller plus loin dans la visite…

Que penses-tu de cet itinéraire? L’as-tu déjà testé? Dis moi tout en commentaire…

 

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande. Je peux me désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désinscription en bas de chaque email. Pour plus d'information, je consulte la politique de confidentialité.

 

- Tu as aimé cet article? Partage-le! -

 

17 commentaires

  1. Bonsoir Fanny
    Votre blog est très bien fait, merci pour le partage. Il est agréable à lire et aide beaucoup d’internautes.
    J’aimerai passer 3 ou 4 jours à Cracovie en couple vers la fin Octobre. J’ai cru comprendre que vous y avez vécu, pouvez vous me dire si le temps est vraiment mauvais en cette période ? Parfois une mauvaise meteo peut gacher un peu les choses On m’à déconseillé de m’y rendre en cette saison Mais j’ai envie de voir Cracovie malgré tout, que me conseillez vous ? devrais-je envisager une autre destination ? le froid ça vas , le vent aussi,un peu d’humidite peut passer mais je déteste les pluies orageuses. Et cette période est ma seule occasion pour voyager, cette année. Sinon je pense aussi à Malte mais avec moins de convictions.
    Merci pour vos conseils

    1. Bonjour Dalila.
      J’ai une bonne nouvelle pour vous: Octobre est un mois idéal pour visiter Cracovie! En fonction de l’année, il peut faire un peu froid, mais d’une manière générale le climat est ensoleillé et les températures avoisinent les 10-15°C en journée. En octobre, il y a beaucoup moins de touristes qu’au printemps et en été, et il fait encore suffisamment chaud pour manger en terrasse et profiter des parcs. Je n’ai donc qu’une chose à vous dire: Allez à Cracovie! 🙂

      1. Bonjour Fany
        Je suis ravie je vais donc y aller 3 ou 4 jours ce serat à partir du 21 Octobre. J’essaierai de vous faire un retour de mon voyage. Merci beaucoup.

  2. Bravo Fany, je passe 4 jours à Cracovie en juin prochain et je vais m’inspirer de ton blog ! Un petit conseil à te demander, notre vol retour est très tôt le matin (6h), connais tu un endroit proche de l’aéroport pour passer la dernière nuit, où penses tu que c’est jouable en résidant au centre ville jusqu’au dernier moment, est ce que les transports en commun marchent très tôt ? Merci pour ton avis.

    1. Bonjour Corinne.
      Il y a des bus qui vont du centre-ville à l’aéroport toutes les heures, même la nuit. Regarde sur le site Jakdojade. Il est possible de faire une simulation d’itinéraire au départ de ton hôtel en choisissant une heure d’arrivée précise. Il faut compter environ 25 à 40 minutes de trajet en fonction du point de départ. Donc pas besoin de passer la dernière nuit à l’aéroport. 🙂

  3. bonjour Fany
    Votre blog est très bien fait. Merci
    Nous envisageons Cracovie en mai 2019, et avons prévu 4 jours complets sur place, en prévoyant une journée sur les camps, et 1/2 journée pour la cathédrale de sel.Quand je lis votre blog, Cracovie en une journée, je me pose des questions pour la durée de notre séjour. Je pensais qu’il fallait 2 jours pour faire ce que vous faites sur 1. En principe, on aime prendre notre temps dans la journée, prendre un verre entre 2 visites, le déjeuner , etc ..
    sinon, nous sommes de très bons marcheurs.
    merci pour vos conseils avisés

    1. Bonjour Christiane.
      Quatre jours à Cracovie, c’est l’idéal. Vous pourrez passer le premier jours à suivre l’itinéraire que je vous propose dans l’article pour prendre vos repères, puis prendre le temps de visiter les sites qui vous intéressent le deuxième jour. Sinon, il est possible de faire cet itinéraire en deux jours si vous souhaitez visiter plus en profondeur en incluant par exemple une visite du château de Wawel, des musées de Schindler ou de la pharmacie du ghetto, ainsi que des pauses café et repas entre temps. En mai, Cracovie est très agréable et offre un large choix de terrasses pour prendre le soleil.
      Après ces deux jours en centre-ville, vous pourrez passer une journée à combiner la visite des camps d’Auschwitz-Birkenau et des mines de Wieliczka (faisable en deux demi-journées si vous prenez les transports en commun). Il vous restera une dernière journée pour aller faire un tour dans le quartier de Nowa Huta, ou aller voir le Kopiec Kosciuszki ou encore le mont Krakus et la réplique du camp de travail de Plaszow (créé pour le film « La liste de Schindler » et aujourdh’ui à l’abandon).
      De cette manière, vous aurez visité les coins les plus importants ainsi que des lieux moins fréquentés par les touristes étrangers. Cela vous donnera une image plus réaliste de Cracovie et de la vie sur place.

  4. La proposition de visite de Cracovie en une jounée et notamment : le vieux Cracovie, le quartier juif et enfin, l’ancien ghetto et Oskar Schlindef est excellente, j’adhère. Et si vous aviez une proposition d’agences sérieuses ou de guides indépendants parlant le français, compétents, quelles seraient vos suggestions ? MERCI.

    1. Bonjour Boda.
      J’ai entendu parler de Guide de Cracovie (http://cracovieguide.fr/). Ils organisent des visites guidées en français. Je n’ai par contre pas utilisé directement leurs services. Sinon, il est possible d’aller voir l’office de tourisme de la ville pour réserver un tour directement avec eux.

  5. Bonjour !
    Je vais à Cracovie dans quelques jours… combien de temps faut-il pour voir tout ça correctement d’après toi ? 7h -> 17h ?
    J’ai d’autres questions pratiques, si ça ne t’embête pas : à cette époque de l’année, il fait jour jusqu’à quelle heure ? Est-il facile de manger végétarien à Cracovie ?

    Je te remercie pour tes conseils !

    1. Hello! Pour faire le tour décrit dans l’article, il faut 2 bonnes heures, ou la journée (6h) si tu visites le MOKAK et le musée de Schindler, et si tu passes faire un tour au château.
      En ce qui concerne l’ensoleillement, il fait jour entre 7h et 17h en février. Ça laisse le temps de profiter des visites en extérieur en journée et de filer dans un musée en fin d’aprem quand la nuit tombe.
      Niveau nourriture, il y a possibilité de manger végétarien car on est dans une grande ville. Essaye la soupe de tomate (zupa pomidorowa) et les « pierogies ruskie » (à la pomme de terre et au fromage frais) ou « kapusta i grzybami » (au chou et aux champignons). Attention par contre au « barzcz » (soupe de betterave). C’est une base de bouillon de poulet à laquelle on ajoute la betterave après.

  6. Bonjour,
    Je m’intéresse au site que tu nous as suggéré, le free walking tour, mais je ne suis pas sûre de bien comprendre. Il y a un guide ? C’est free mais disons que c’est plutôt « comme vous le sentez car on vous passera de quoi glisser des sous à l’intérieur » ?
    J’y serai ce soir, j’avoue que j’y vais mais j’ai peur lol. J’ai pas un anglais du tonnerre et j’ai peur de ne pas m’y retrouver, mais je croise les doigts !
    Claire

    1. Bonjour Claire.
      Quelle chance tu as d’aller à Cracovie! 🙂 Tu vas te régaler, j’en suis sûre!
      Le Free Walking Tour est une visite guidée gratuite effectivement. Tout le monde peut participer au tour sans conditions. Il faut juste être présent au point de RDV (qui a d’ailleurs changé donc je rectifie tout de suite l’article).
      A la fin de la visite, la tradition veut que les participants laissent un pourboire au guide s’ils ont été satisfaits de ses services, mais ce n’est pas une obligation. C’est surtout en fonction de tes moyens. Quand j’étais étudiante par exemple, je laissais généralement 3 ou 4€.
      L’avantage de cette visite est que tu vas pouvoir rencontrer d’autres voyageurs pour ensuite boire un verre ou continuer la découverte de la ville le lendemain.
      Profite bien! Et n’hésites pas si tu as besoin de plus d’infos…

  7. Je ne savais pas que la fabrique de Schindler existait encore! Super sympa comme article, je viens de rajouter Cracovie à ma to-do list grâce à toi 🙂

    1. Oui, techniquement la fabrique existe encore. Enfin… Ce n’est pas la fabrique toute entière comme on pourrait s’y attendre mais seulement quelques pans de murs qui sont aujourd’hui les murs extérieurs du Musée d’Art Contemporain. C’est toujours mieux que rien. 😉
      Sinon, Cracovie est vraiment une ville magique. Je ne dis pas ça parce que j’y ai habité, non non non. 🙂 Il faut y aller pour y croire… Tiens moi au courant le jour où tu organises une visite!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.