Fermer

Ressources utiles pour organiser son voyage

Vous partez en voyage? Vous êtes en train de tout préparer? Voici une liste de sites et outils utiles pour organiser votre voyage dans les meilleures conditions…

N.B.: Certains des liens ci-dessous sont affiliés. C’est-à-dire que je touche une commission pour chaque réservation effectuée sans que cela vous coûte plus cher. Cet argent me permet de financer une partie des frais liés au blog. Sachez quand-même que tous les sites que je vous conseille dans mes articles sont toujours choisis de manière totalement indépendante. Personne ne m’a jamais payé pour parler de son entreprise.

Commençons donc…

Ressources utiles pour organiser son voyage

1- Pour réserver des billets d’avion
2- Pour réserver une place de parking à l’aéroport de départ
3- Pour réserver un transfert aéroport-hôtel à son arrivée sur place
4- Pour louer une voiture, un camping-car ou un van aménagé
5- Pour se déplacer de ville en ville (en Asie)
6- Pour réserver des hébergements
7- Pour réserver des activités
8- Pour être bien assuré en voyage
9- Pour acheter son matériel
10- Pour trouver son chemin
11- Pour se faire comprendre
12- Pour déjouer la censure à l’étranger
13- Pour appeler ses proches
14- Pour envoyer des cartes ou des courriers importants de l’autre bout du monde
15- Pour les formules vol+hôtel, all inclusive ou dernière minute

1- Pour réserver des billets d’avion

Pour la partie aérienne, je ne jure que par Skyscanner. Il existe pourtant de nombreux autres comparateurs de vols comme Liligo ou encore Kayak, mais ce que j’aime chez Skyscanner, c’est la possibilité de ne sélectionner qu’une ville de départ, sans destination, et de choisir un mois complet pour les dates de vol. De cette manière, j’arrive à trouver des vols vraiment pas chers en étant bien évidemment flexible sur les dates et la destination.
Il existe une application mobile Skyscanner, mais personnellement, je la trouve incomplète. Je préfère aller directement sur mon navigateur Internet et utiliser la version classique. C’est bien plus facile d’utilisation.

Skyscanner fait partie des ressources utiles pour organiser un voyage.
Photo de Margo Brodowicz – Unsplash

2- Pour réserver une place de parking à l’aéroport de départ

Quand on prend un vol pour partir en voyage, soit on a la chance de se faire déposer à l’aéroport par un proche (merci Mémé!), soit on prend un train ou un bus pour s’y rendre, soit on rejoint l’aéroport avec son véhicule personnel. Si vous êtes dans la troisième catégorie, il va falloir penser au budget « parking ».
On trouve toujours des parkings payants autour des aéroports mais les tarifs journaliers peuvent vite coûter un bras, surtout si le parking longue durée est complet ce jour-là.
Pour être sûre d’avoir une place ou au moins pour savoir combien va me coûter le stationnement, j’utilise le comparateur Looking4parking.com (traduit littéralement « A la recherche d’un parking ») qui permet de trouver une place au meilleur tarif en fonction de nos dates de voyage. Après, libre à vous de réserver à l’avance ou non.

Pour bien organiser un voyage, n'oubliez pas de réserver une place de parking à l'aéroport.
Photo de Omer Rana – Unsplash

3- Pour réserver un transfert aéroport-hôtel à son arrivée sur place

Après le transport pour se rendre à l’aéroport, il va falloir penser au transport à votre arrivée à destination. Si vous partez en road-trip, vous aurez juste besoin de louer un véhicule (on en parle dans le point suivant). Sinon, il va falloir organiser un transfert de l’aéroport à votre hôtel.

Au tout début de mes voyages, je me débrouillais toujours pour prendre les transports en commun. La plupart des aéroports internationaux ont une ligne de bus local qui permet de rejoindre le centre-ville. C’est souvent la solution la plus économique (mais pas toujours), parfaite pour les voyageurs à micro-budget qui voyagent seuls. Par contre, cela fait souvent perdre beaucoup de temps et d’énergie dès notre arrivée et cela ne convient pas aux personnes qui voyagent avec beaucoup de bagages.

Si vous voyagez en couple ou entre amis (pour diviser les frais), si vous transportez avec vous suffisamment de vêtements pour habiller une famille de 10 personnes ou si vous n’avez juste pas envie de perdre 3 heures dans les transports pour économiser quelques euros, la solution la plus sage sera d’organiser un transfert.

Comment organiser un transfert aéroport-hôtel?

  • Certains hôtels peuvent réserver cette prestation pour vous en leur faisant la demande plusieurs jours à l’avance.
  • Vous pouvez commander un taxi à votre arrivée avec l’application Uber, Grab (en Asie du Sud-Est) ou Bolt (anciennement Taxify, très pratique en Géorgie par exemple) à condition d’avoir accès à Internet.
  • Sinon, vous pouvez réserver un véhicule privé en ligne sur le site Transfert Holidays (les tarifs sont intéressants surtout si l’on voyage à 2 personnes ou plus).
Pensez toujours à réserver un transfert aéroport-hôtel avant de partir en voyage.
Photo de Dan Gold – Unsplash

4- Pour louer une voiture, un camping-car ou un van aménagé

Dans certains pays, le réseau de transports en commun n’est pas très dense. Il va donc parfois devoir louer une voiture avec un loueur comme Europcar ou Avis (il en existe plein d’autres). C’est le cas de l’Afrique du Sud par exemple. La voiture est nécessaire pour tous les déplacements, que ce soit pour les safaris, pour rejoindre une ville à l’autre ou même pour se rendre au restaurant le plus proche dans des villes comme Johannesburg (question de sécurité). Mais bon, si le sujet vous intéresse, je vous ai tout expliqué dans mon guide de la conduite en Afrique du Sud.

Dans d’autres pays comme l’Islande, les Etats-Unis ou l’Australie, l’intérêt principal du voyage est la découverte des grands espaces. La voiture est donc un gage de liberté et de flexibilité que les bus ne permettent pas.

Et quelquefois, quitte à enchaîner les kilomètres, on peut remplacer la voiture par un van aménagé ou un camping-car qui permettra de combiner transport et hébergement. D’ailleurs, si l’idée d’un van-trip en Europe vous intéresse, le site Yescapa vous permet de louer un van ou un camping-car directement auprès de particuliers. C’est top !

Pourquoi ne pas louer un van aménagé pour partir en voyage?
Photo de Dino Reichmuth – Unsplash

5- Pour se déplacer de ville en ville (en Asie)

Pour les voyages en Asie, le site 12Go Asia est une vraie bible. Il suffit de taper votre ville de départ et votre ville d’arrivée et vous obtiendrez un comparatif des différents itinéraires possibles en fonction de votre budget. Cela va du bus à l’avion en passant par la voiture avec chauffeur ou le train couchette. Essayez. C’est top!

Pour réserver ses tickets de bus, ferry ou avion en Asie du Sud-Est, le site 12Go Asia est la référence.
Photo de Annie Spratt – Unsplash

6- Pour réserver des hébergements

En ce qui concerne les hébergements, je compare 3 sites de réservation: Booking.com, Agoda et Airbnb.
Pourquoi trois sites? Car certains hébergements sont disponibles uniquement sur un seul site, donc l’offre est bien plus large en en regardant trois.
Booking.com et Agoda ont l’avantage de proposer de belles promos sur les réservations de dernière minute, tandis qu’Airbnb est plus intéressant sur les réservations de longue durée (réductions à la semaine ou au mois).

D’ailleurs, j’ai une bonne nouvelle pour vous. Si vous n’avez pas encore de compte Booking.com, je peux vous faire gagner 15€

Comment ça marche?

1- Cliquez sur ce lien.

2- Faites une réservation de minimum 30€ en créant un compte à votre nom.

3- Reevez 15€ sur votre carte de crédit après la fin de votre séjour. Cette offre ne marche qu’une fois par compte donc si vous voyagez à 2 ou 3, vous pouvez créer un compte chacun votre tour pour tous profiter de cette offre.

Découvrez les sites de référence pour réserver ses hébergements en voyage.
Photo de Fayaz Moosa – Unsplash

7- Pour réserver des activités

Vous devez peut-être savoir que je n’aime pas particulièrement réserver mes activités à l’avance. Mais bon… Dans certains cas, c’est quand même bien pratique. Quand on est limité par le temps ou quand on voyage à plusieurs, réserver sa place avant le départ peut parfois nous sauver la mise.
Par exemple, certains sites populaires ont instauré un nombre maximum de visiteurs journaliers pour limiter l’impact du tourisme sur les monuments, comme l’Alhambra à Grenade (Espagne). Du coup, pour ce type de visite, j’utilise Tiqets.

Le site propose des tickets d’entrée dans une multitude de sites de renom aux quatre coins du monde, avec quelquefois une option « coupe-file » vous permettant de gagner du temps.

Parfois, il est conseillé de réserver ses activités de voyage à l'avance.
Photo de Milada Vigerova – Unsplash

8- Pour être bien assuré en voyage

Niveau assurance voyage, tout dépendra de vos besoins et de votre goût du risque.

En tant qu’agent de voyage, je ne peux pas vous conseiller de partir sans assurance. J’ai moi-même voyagé sans aucune assurance pendant 6 ans, jusqu’au jour où on m’a volé mon sac à main à l’arrachée lors d’un voyage au Cambodge. Au final, j’ai perdu plus de 2000€ entre le vol du sac en lui-même (argent liquide, montre, lunettes de soleil, etc.) et les frais engendrés par la suite (pour payer la Police corrompue, refaire mon passeport, refaire mes visas, et accessoirement pour avoir un lit et de quoi manger pendant ces trois semaines de démarches administratives…). Donc depuis ça, je prends toujours une assurance, surtout pour les voyages hors-Europe.

Il existe 2 types d’assurance majeurs:

  • l’assurance annulation qui couvre jusqu’au jour du départ,
  • l’assurance multi-risques qui vous couvre aussi sur place si vous êtes victime de vol, accident ou autre (Touche du bois!).

Si vous partez moins de 90 jours, une carte bancaire Gold peut très bien faire l’affaire. Renseignez-vous auprès de votre banque pour connaître les garanties.

De mon côté, je suis passée chez ING Direct car c’est une banque en ligne avec 0 frais de tenue de compte et qui offre une carte Gold gratuitement (à condition qu’on gagne au minimum 1200€/mois ou qu’on dépose au moins 5000€ sur un Livret). Si ça vous intéresse, utilisez mon code de parrainage SESZNZB et vous recevrez 80€ à l’ouverture de votre compte.

Attention quand même, si vous voyagez avec un ami ou en couple sans être marié, la deuxième personne ne sera pas assurée. Idem si vous voyagez avec votre mère, elle ne pourra pas bénéficier de votre couverture. Généralement, les cartes de crédit assurent le conjoint (légal) et les enfants jusqu’à un certain âge.

Pour un voyage de plus de 90 jours, il va falloir souscrire à une assurance voyage longue durée. Après analyse des différentes assurances de ce type, j’ai opté pour la formule Cap Aventure de Chapka car c’est la seule qui couvre la conduite d’un deux-roues jusqu’à 125cc sans avoir besoin de souscrire à une option payante. Et pour un voyage en Asie du Sud-Est, autant dire que ce critère est primordial.

N'oubliez pas de souscrire à une assurance avant de partir en voyage.
Photo de Piotr Chrobot – Unsplash

9- Pour acheter son matériel

En ce qui concerne le matériel de voyage, j’utilise plusieurs sites. D’ailleurs, j’ai publié un article expliquant tout mon équipement ainsi que la liste de mes vêtements en voyage.

En gros, j’achète généralement l’équipement technique sur le site Alpiniste.fr, comme par exemple mon sac à dos ou encore mes chaussettes de trek en laine de merino. Pour le reste, Decathlon et Amazon font aussi très bien le boulot. Et niveau électronique, c’est la Fnac qui l’emporte.

Pour bien voyager, avoir le bon matériel est important.
Photo de Dean Pugh – Unsplash

10- Pour trouver son chemin

Fini la carte papier de 3 mètres de long qui se déchire à la première rafale de vent. Maintenant, le plus pratique est d’utiliser une application hors ligne, comme Google Maps ou Maps.me.

J’ai l’habitude d’utiliser Google Maps au quotidien sans trop me poser de questions. Ça marche bien donc tout va bien. Certains ne jurent que par Maps.me, choix que je comprends aussi.

Dans tous les cas, il faudra télécharger l’application (gratuite) sur votre smartphone, puis télécharger des cartes hors-connexion (gratuites aussi) afin de pouvoir trouver votre chemin même en étant au milieu de nulle-part. Pour Google Maps, ça fonctionne par zone que vous sélectionnez sur la carte (de la taille d’une ville par exemple). Pour Maps.me, ça marche par pays entier ou par bout de pays pour les mastodontes comme la Chine.

Pensez bien à télécharger l’appli et les cartes quand vous aurez accès à une connexion wifi pour ne pas vous retrouver avec une facture de téléphone trop salée. Et une fois sur place, si vous n’avez pas de carte SIM locale avec accès à Internet, désactivez les données mobiles dans les paramètres de votre téléphone.

Ensuite, vous pourrez toujours savoir où vous vous trouvez, quel itinéraire emprunter pour aller à la gare ou combien d’heures de bus il vous reste pour rejoindre votre hôtel.

Au Sri Lanka par exemple, il n’y a pas vraiment d’arrêts de bus. Vous faites juste signe au chauffeur quand vous voulez descendre. J’étais donc bien contente d’avoir Google Maps sous les yeux pour savoir à quel moment sauter du bus. Sinon, j’aurais perdu un temps fou et sûrement beaucoup d’argent dans les taxis.

Trouver son chemin en voyage est très facile avec l'application Google Maps.
Photo de Ross Sneddon – Unsplash

11- Pour se faire comprendre

Si les langues étrangères ne sont pas vraiment votre truc, vous pouvez toujours vous préparer en téléchargeant une application de traduction. J’utilise généralement Google Translate quand je me rends dans un pays dont je ne parle pas la langue.

Il suffit juste de télécharger l’application (gratuite), puis de télécharger les langues qu’il vous faut afin de pouvoir les utiliser hors-connexion. Si vous partez en voyage au Vietnam par exemple, téléchargez les langues « Français » et « Vietnamien ». De cette manière, vous pourrez taper ce que vous souhaitez pour obtenir la traduction écrite ou même parler dans votre micro et obtenir une traduction à l’oral. Ce système m’a sauvé plusieurs fois lors de mon voyage en Chine où il est vraiment rare de rencontrer quelqu’un qui comprenne un traître mot d’anglais.

Utilisez une application de traduction en voyage pour pouvoir vous faire comprendre.
Photo de Frame Harirak – Unsplash

12- Un VPN pour déjouer la censure à l’étranger

Il arrive que certains pays bloquent l’accès Internet à des sources d’informations jugées dangereuses ou allant à l’encontre de l’intérêt public. Un des cas les plus connus est celui de la Chine qui a mis en place un puissant pare-feu bloquant l’accès à des services comme Facebook ou Gmail sur tout son territoire (je vous en dis plus dans mon article sur les 5 applications indispensables pour voyager en Chine). Un peu moins connu pour la censure, le Vietnam a aussi un pare-feu parfois contraignant pour les voyageurs.

Heureusement, il existe un moyen de contourner cette censure en voyage. C’est là que le VPN intervient!

Un VPN est un Réseau Privé Virtuel qui va, en gros, faire croire que vous vous trouvez dans un autre pays que celui dans lequel vous êtes. Du coup, votre connexion sera anonyme et vous pourrez dire « Au Revoir » à la censure.

Il existe plein de VPN, certains gratuits (souvent bourrés de pubs et ralentissant considérablement la connexion), certains payant. Tous les VPN ne se valent pas. Donc pour être sûr de votre coup, je vous conseille ExpressVPN qui n’est autre que le leader mondial en la matière et aussi un des rares VPN a contourner encore la censure en Chine.

Pour déjouer la censure à l'étranger, pensez à télécharger un VPN à l'avance.
Photo de Petter Lagson – Unsplash

13- Pour appeler ses proches

Même en étant loin, ce n’est pas une raison pour ne pas donner de nouvelles à ses parents inquiets. Et les messages textes, c’est bien beau mais ça prend du temps à taper, et puis, entendre la voix d’un être cher, c’est sympa aussi.

Du coup, j’utilise WhatsApp pour rester en contact. C’est gratuit, facile d’utilisation et c’est rapide même quand la connexion est mauvaise (WhatsApp est moins gourmand en datas que Skype). Avec WhatsApp, je peux envoyer des messages texte, des GIFs, des messages vocaux (qui évitent d’écrire des pavés), etc. Et de temps en temps, un petit appel vidéo pour faire coucou à Mémé et lui montrer la vue. Merci WhatsApp!

Pour garder contact avec ses proches en voyage, rien de mieux que d'utiliser Whatsapp.
Photo de Pavan Trikutam – Unsplash

14- Pour envoyer des cartes ou des courriers importants de l’autre bout du monde

Ah les cartes postales! C’est toujours un grand moment. Devoir aller dans un magasin de souvenirs pour trouver LA carte. Trouver un moment pour l’écrire et se demander ce qu’on pourrait bien raconter à Mémé (oui je l’aime ma Mémé). Partir en mission pour trouver un timbre. Et une fois que tout est enfin prêt, ne pas trouver de boîte aux lettres. Penser à autre chose. Se rappeler de l’existence de cette carte postale une fois dans l’avion de retour. Donner la carte à Mémé en main propre après lui avoir montré toutes les photos de voyage.

Sinon, pour éviter ces galères, j’utilise maintenant Merci Facteur. Mémé reçoit une lettre avec en plus quelques une de mes photos de voyage. Et moi, je n’ai plus à courir après les boites aux lettres jaunes (ou rouges en fait… j’m’en souvient plus…). Tout se fait en ligne et l’envoi arrive le lendemain.

A part pour donner des nouvelles à Mémé, Merci Facteur est aussi bien utile quand il faut envoyer un document officiel avec accusé de réception, comme par exemple une lettre aux impôts ou tout autre petit mot doux qu’on peut bien avoir envie d’envoyer à l’administration. Parce que voyager ou vivre à l’autre bout du monde ne nous coupe (malheureusement) pas des joies de la bureaucratie française. Vive la SECU et les impôts!

Merci Facteur est un site permettant d'envoyer des cartes postales personnalisées et des recommandés.
Photo de Jametlene Reskp – Unsplash

15- Pour les formules vol+hôtel, all inclusive ou dernière minute

Si vous n’êtes pas contre l’idée d’un combiné vol+hôtel pour faire des économies ou si vous n’avez vraiment pas de temps pour organiser votre voyage, vous pouvez vous tourner vers les agences de voyage en ligne.

Expedia est sûrement la plus célèbre de toutes et peut s’avérer très intéressante pour les formules vols+hôtel ou vol+voiture. J’aime aussi Ebookers pour la qualité de son service client et L’Tur est à privilégier pour les voyages en all-inclusive ou les formules de dernière minutes. 600€ la semaine en République Dominicaine tout inclus, pas mal non?

 

Voila. Ce sera tout pour ma liste de ressources utiles pour organiser vos voyages.

 

Je peux me désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désinscription en bas de chaque email.

 

– Tu as aimé cet article? Partage-le! –