close
Afrique du Sud

Road trip sur la côte ouest sud-africaine : conseils et itinéraires possibles

Road-trip sur la côte ouest sud-africaine

Temps de lecture estimé: 4 minutes

Vous voulez découvrir une autre facette de l’Afrique du Sud? Le genre de facette dont on ne parle pas dans les guides? Dans ce cas, prenez 2 à 4 jours pour partir à la découverte de la côte ouest. Au programme: plantations de rooibos, villages de pêcheurs, peintures rupestres millénaires, surf et oiseaux migrateurs. Vous ne serez sûrement pas déçu.

Road-trip sur la côte ouest sud-africaine

Comment décrire la côte ouest sud-africaine?

La côte ouest s’étend sur environ 800 kilomètres entre la ville du Cap et la frontière namibienne. La plupart de l’activité touristique se situe dans la péninsule de la côte ouest à seulement 1h30 de route du Cap. Le reste, plus au nord, est très peu fréquenté (quand je dis très peu, je veux dire par là que peu de visiteurs sud-africains s’y aventurent et quasiment aucun étranger n’y va). Pour vous donner un exemple, ouvrez le sommaire du Guide du Routard ou du Lonely Planet Afrique du Sud et vous n’y trouverez aucune mention de la côte ouest. Aucune.

Pourquoi une si faible activité touristique? Peut-être parce qu’il y a toujours du vent et que l’eau de l’Atlantique est froide, contrairement aux eaux de l’océan indien sur la côte est. On ne va pas sur la côte ouest pour se prélasser sur la plage. De plus, l’axe entre le Cap et la Namibie n’est pas aussi important que l’axe entre le Cap et Durban d’un point de vue économique. Il y a peu d’hébergements et de routes goudronnées.

En fait, à première vue, il n’y a pas grand-chose à part des plages de sable blanc interminables et l’océan atlantique. Donc vous vous dites sûrement: “Mais alors pourquoi y aller s’il n’y a rien à voir?” Et je vous répondrai: “J’ai dit à première vue…”. J’ai recherché des informations pendant des heures sur Internet puis exploré la région et je peux maintenant affirmer qu’il y a plein de belles choses à voir sur la côte ouest. Vraiment plein de choses.

Village de Paternoster sur la côte ouest d'Afrique du Sud
Village de Paternoster

Ce qu’il faut savoir avant de partir sur la côte ouest

Les routes goudronnées se font plutôt rares

La première question que vous devrez vous poser est: Quel type de voiture vous avez ou allez louer? Je m’explique… La moitié des routes de la côte ouest sont non-goudronnées. Donc si vous avez les moyens de louer un 4X4, allez-y. Vous pourrez aller ou bon vous semble. Si Google vous dit qu’il y a une route, c’est qu’il y a une route pour vous.

Si par contre vous avez une Polo comme moi, là, ça va être plus compliqué. Il va falloir faire des recherches poussées sur Google Earth ou Street View afin d’avoir la certitude que la route que vous avez l’intention d’emprunter n’est pas juste un chemin de gravier qui risquerait de vous faire crever un pneu au bout de 15 kilomètres et vous laisser sur le carreau au milieu de nulle-part. En gros, bonne chance!

Par exemple, pour aller de Doringbaai à Lambert’s Bay, Google vous dit qu’il faut 36 minutes en empruntant une route sur 37 kilomètres le long de la côte. C’est faux! Cette “route” est un chemin de terre, privé en plus mais passons. Dans la réalité, nous avons dû remonter jusqu’à Lutzville à 35 kilomètres dans la direction opposée, puis redescendre vers Clanwilliam avant de rejoindre Lambert’s Bay, soit un total de 2 heures et 190 kilomètres. Ça fait une sacrée différence.

Idem pour le trajet de Lambert’s Bay à Eland’s Bay. Vous ne pourrez pas tracer tout droit comme vous pourriez le croire (à moins d’avoir un 4X4 et une bonne assurance). Il va falloir rouler en direction de Leipoldtville avant de rejoindre Eland’s Bay. Allez bim! 20 kilomètres de plus. C’est cadeau!

Pour résumer, je vous conseiller d’utiliser Google Maps avec la vue satellite et zoomer au maximum afin de voir si la route que vous comptez prendre à l’air recouverte de bitume ou non.

Sinon, répétons-le, vous serez tranquille si vous louez un 4X4. Car si le 4X4 n’est pas une nécessité pour partir en safari dans le Parc Kruger, il est fort apprécié sur la côte ouest ou dans d’autres région reculées du pays.

Route non-goudronnée sur la côte ouest sud-africaine
Pas de graviers pointus = bonne route

Il existe 6 routes touristiques à thème

Histoire de rendre les choses plus faciles, 6 routes thématiques ont été créées. Vous pourrez avoir un aperçu de chaque itinéraire sur le site West Coast Way. Sa carte est plutôt pratique.

La première route, la Cape Way Route n’est pas vraiment sur la côte ouest car elle comprend le Cap, le vignobles et Hermanus de l’autre côté (ce n’est que mon humble avis).

Vous pouvez parcourir une de ces routes en particulier si un thème vous intéresse plus qu’un autre. Sinon, vous pouvez faire comme moi est créer votre propre itinéraire en piochant un peu dans à droite et à gauche dans toutes ces routes.

D’une manière générale, la Route des Gourmets (Foodie Route) et la Route Sauvage (Wild Route) sont les deux routes que j’ai trouvé les plus intéressantes (et dont je vais le plus parler dans mes articles sur la côte ouest sud-africaine.

Langabaan lors d'un road-trip sur la côte ouest sud-africaine
Langebaan

L’itinéraire que j’ai emprunté

Lors de notre road-trip de 5 jours, nous avons emprunté l’itinéraire sur la carte. Nous avons passé la première journée à visiter une exploitation de rooibos et de buchu dans la région du Cederberg et passé la nuit dans le charmant petit village de Doringbaai. Le lendemain, nous avons dégusté du vin entre Lutzville et Klawer, visité Lambert’s Bay et son île aux oiseaux puis découvert Eland’s Bay pour y passer la nuit. Le troisième jour, nous avons tracé jusqu’à St Helena et Paternoster. Enfin, le quatrième jour, nous avons visité le Parc National de la Côte Ouest et Langebaan. De là, nous aurions pu rentrer au Cap le soir même. Nous avons décidé de passer une nuit de plus à St Helena Bay pour faire durer le plaisir un cinquième jour, avec l’idée de nous arrêter dans la ville de Darling sur la retour. Manque de chance, il pleuvait des trombes d’eau à notre réveil. On est finallement rentré au Cap d’une traite.

Paysage du Cederberg lors d'un road-trip sur la côte ouest sud-africaine
Paysage du Cederberg

Quelques idées d’itinéraires possibles

Itinéraire express en 2 jours

Jour 1 : Cederberg et visite d’une plantation de rooibos

Jour 2 : Paternoster et le Parc National de la Côte Ouest

Itinéraire idéal en 3 jours

Jour 1 : Région du Cederberg et visite d’une plantation de rooibos, Lambert’s bay et Eland’s Bay

Jour 2 : Eland’s Bay, St Helena Bay et Paternoster

Jour 3 : Langebaan et le parc national de la Côte Ouest

Pour prendre son temps en 4 jours ou plus

Jour 1: Région du Cederberg et visite d’une plantation de rooibos et randonnée

Jour 2 : Route des vins de la côte ouest et exploration de Strandfontein et Doringbaai

Jour 3 : Visite de Lambert’s Bay et Eland’s Bay et St Helena Bay

Jour 4 : Paternoster et le parc national de la Côte Ouest

Il sera aussi possible d’ajouter un jour par ci ou par là si vous souhaitez vous lancer dans des randonnées. Entre les montagnes du Cederberg et les plages interminables sur la côte, le plus difficile sera de choisir.

St Helena Bay sur la côte ouest sud-africaine
St Helena Bay

Statue en bois flotté à Lambert's Bay sur la côte ouest sud-africaine
Lambert’s Bay

Voilà. Ce sera tout pour mes conseils pour organiser un road-trip sur la côte ouest sud-africaine. Vous pouvez compléter vos recherches avec mes articles sur chaque étape afin de connaître les bonnes adresses et les endroits à visiter.

Connaissiez-vous déjà la côte ouest? Avez-vous l’intention de vous y aventurer? Dites-moi tout en commentaire…

 

Tu peux te désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désinscription en bas de chaque email.

Tags : Côte Ouest sud-africaine

Leave a Response

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.