Fermer
Chine

Sichuan: Randonnée dans la Réserve Naturelle de Yading

Réserve naturelle de Yading – Sichuan

Temps de lecture estimé: 11 minutes

A Yading, la montagne, ça vous gagne!

A Yading, on met un pied dans la culture tibétaine.

A Yading, on met l’autre pied devant le premier.

A Yading, on manque… d’oxygène…

A Yading, … On galère…

Mais Yading… Qu’est ce que c’est… beau!

 

Randonnée dans la réserve naturelle de Yading (Sichuan, Chine)

Yading, c’est quoi? C’est où?

Commençons par planter le décor.

La Réserve Naturelle de Yading est située dans l’ouest du Sichuan, tout proche du Yunnan et à un peu plus de 100km de la Région Autonome du Tibet.

Ici, on est en plein dans l’ancienne région Kham, une des trois régions du Tibet historique. D’un point de vue administratif, Yading fait partie de la préfecture autonome tibétaine de Garzê.

Donc pour résumer, on est officiellement au Sichuan mais on se sent au Tibet. Cool, hein?

Dans cette partie du globe, on ne trouve que montagnes et hauts plateaux. Pour te donner une idée, le village de Yading est situé à 4300 mètres d’altitude et les sommets autour dépassent les 6000 mètres. C’est pas les Vosges!

La réserve naturelle de Yading est située dans l'ancienne région Kham aujourd'hui le Sichuan.
Culture tibétaine à Yading

Pour la petite histoire, le monde à découvert Yading en 1931 grâce à un reportage du Dr Joseph Rock, un explorateur qui a arpenté le Tibet oriental (actuellement l’ouest du Sichuan et le nord du Yunnan) pendant plus de 20 ans. Le reportage en question couvrait 60 pages du National Geographic. Rien que ça! C’était la première fois que les sublimes paysages de la région étaient montrés aux Occidentaux.

Deux ans plus tard, l’écrivain britannique James Hilton publia son célèbre roman intitulé “Horizon perdu” (Lost Horizon) où il parle de Shangri-La, un lieu imaginaire dont le décor ressemble fortement à Yading.

Suite au succès de ce roman, le gouvernement chinois a récemment rebaptisé deux villes sous ce nom pour promouvoir le tourisme. Il y a donc Shangri-La à l’entrée de la réserve de Yading, ville anciennement appelée Riwa, et Shangri-La dans le Nord du Yunnan, anciennement Zhongdian. C’est censé aider les touristes mais ça porte plus à confusion qu’autre chose. Imagine-toi prendre un bus de Shangri-La pour aller à Daocheng et ensuite prendre un minivan pour Shangri-La. On a l’impression de revenir sur nos pas alors que pas du tout. C’est un peu comme si Limoges se rebaptisait Paris pour attirer plus de touristes. Mais bon… Passons plutôt au descriptif des lieux pour te faire rêver un peu…

La Réserve Naturelle de Yading offre une large palette de paysages d’altitude. Tu verras de la forêt, des prairies traversées par de petites rivières à l’eau cristalline, des cascades, des lacs d’altitude et des sommets.

Les sommets se comptent au nombre de 3. Trois montagnes sacrées pour les tibétains. On trouve Jampelyang qui culmine à 5958 mètres d’altitude et qui signifie “sagesse” en tibétain, Chana Dorje qui est à la même altitude que la première et qui signifie “pouvoir”… Et Chenresig qui culmine à 6032 mètres d’altitude et qui signifie “compassion”.

Maintenant que les présentations sont faites, passons à un point important: Comment se rendre sur place?

Le monastère Chong Gu dans la réserve naturelle de Yading dans la province du Sichuan en Chine.
Monastère de Chong Gu – Point de départ des randonnées

Comment aller à Yading?

Très bonne question! Il y a plusieurs moyens de rejoindre Yading mais je te conseillerai plutôt la première option pour te garantir une meilleure acclimatation à l’altitude.

1- En minivan

D’où que tu viennes, il va falloir passer par Daocheng.

En venant du Yunnan

Si tu arrives du Yunnan, tu pourras prendre un bus de Shangri-La (Zhongdian) à Daocheng. Il y a un bus par jour qui part à 8h et coûte 109 yuans (14€). Le trajet dure environ 10h et les deux-tiers de la route sont non-goudronnés. C’est tape-fesse mais la beauté des paysages compensera largement l’inconfort.

En arrivant à Daocheng, passe une nuit sur place avant de prendre un minivan le lendemain matin pour te rendre à Riwa (la deuxième Shangri-La, tu suis?). Compte 50 yuans par personne (6,40€).

Sur la route entre Daocheng et Yading dans la province du Sichuan en Chine.
Sur la route entre Daocheng et Riwa

En venant du Sichuan

Si tu arrives du Sichuan, le mieux est de prendre un minivan de Litang à Daocheng pour 60 yuans (7,70€), puis un second pour Riwa (50 yuans). Si tu as déjà passé quelques jours autour de Litang ou Tagong, tu n’auras pas besoin de passer une nuit d’acclimatation à Daocheng. Par contre, je te déconseille d’arriver trop vite de Chengdu. Cela fait passer de 500 à 4300 mètres d’altitude en trop peu de temps et tu auras des risques de souffrir du mal des montagnes.

Entrée dans la réserve

Une fois à Riwa, le minivan ne pourra pas aller plus loin. Il va te déposer devant un grand bâtiment. C’est là que tu devras acheter ton ticket d’entrée dans la réserve. Compte 270 yuans (34,40€) par personne pour 3 jours. Cela comprend 150 yuans (19€) pour les droits d’entrée et 120 yuans (15,40€) pour le bus à l’intérieur de la réserve.

Compte environ 30km de route entre Riwa et Yading Village et 5 de plus pour te rendre au point de départ des randonnées.

Attention! Le prix du bus est inclus uniquement pour un A/R dans la réserve. Tu pourras le prendre plusieurs fois sans avoir à repayer entre Yading Village et le départ des randonnées. Par contre, si tu sors de la réserve pour aller dormir à Riwa, il faudra payer à nouveau 120 yuans le lendemain. L’idéal est donc de réserver une chambre à Yading Village et non à Riwa, mais je t’explique tout ça plus en détail un peu plus bas dans l’article.

Vue sur la vallée de Yading dans la province du Sichuan en Chine
Vue sur la vallée de Yading avec l’unique route permettant d’accéder aux sentiers de randonnée

2- En avion

Si ton temps est compté et si tes finances te le permettent, tu pourras prendre un vol pour l’aéroport de Daocheng Yading, puis rejoindre Riwa en minivan.

L’aéroport de Daocheng Yading est considéré comme le plus haut aéroport commercial du monde avec 4411 mètres d’altitude. Donc attention au mal des montagnes (oui je radote)!

Il existe des vols au départ de Chengdu, Kunming, Kanding, Chongqing, Xi’an et Hangzhou.

3- En hélicoptère

Si tu es un héritier du Prince d’Arabie, si ton Padre a fait fortune dans le commerce de poudre ou si tu as gagné à l’Euromillion, je pense que le plus simple pour toi sera de louer les services d’un hélicoptère avec pilote. Excuse-moi d’avance… Je ne connais pas ce marché et ni la faisabilité de cette option.

Où dormir?

Tu as deux possibilités: dormir à Riwa ou à Yading Village.

Si tu optes pour Riwa, tu auras un plus large choix d’hébergements et le confort sera au rendez-vous. Par contre, tu devras sortir de la réserve tous les soirs et repayer 120 yuans pour le bus le lendemain. Tu perdras aussi 30 minutes de trajet à chaque fois.

Pour économiser du temps et de l’argent, choisis plutôt de rester à Yading Village. Les hébergements sont plutôt rustiques et chers pour ce que c’est mais comme tu n’auras pas à repayer pour le bus, cela sera très vite rentabilisé.

Yading village et son architecture tibétaine dans la province du Sichuan en Chine
Yading Village

Lors de mon séjour, j’ai dormi dans l’auberge juste au niveau du 3ème arrêt de bus sur la droite en contrebas. Impossible de te donner le nom de l’établissement car il n’y avait aucune enseigne et personne ne parlait un traître mot d’anglais.

Dis juste au chauffeur que tu descends au 3ème arrêt. La plupart des jeunes chinois et autres voyageurs à petit budget vont descendre au même arrêt. Ensuite descends la petite allée en cailloux sur ta droite dans le sens de la marche. Pour t’aider un peu, l’auberge est en photo ci-dessous.

Un lit en dortoir coûte 50 yuans la nuit (6,50€) avec eau chaude et matelas chauffants (ils ne marchent pas tous et les prises électriques manquent donc ne compte pas trop dessus).

Les chambres sont aussi équipées d’une bouilloire pour remplir sa gourde ou préparer des nouilles instantanées. C’est très pratique car les restaurants du coin sont hors de prix. Compte 50 yuans pour une assiette de légumes. Donc prévois un stock de nouilles d’avance!

Auberge à Yading Village dans la partie tibétaine du Sichuan en Chine
L’auberge

Comme dans beaucoup d’auberges de la région, il n’y a pas de casiers pour entreposer ses objets de valeur et les chambres ne ferment pas à clé. Tu pourras donc donner des choses à la réception ou faire comme moi: randonner avec ton ordinateur. J’ai câblé mon gros sac à dos à mon lit pour que personne ne puisse le voler ou se servir à l’intérieur. Mais pour les objets de valeur, je les ai transportés sur mon dos pour chaque randonnée. Pas très pratique mais on s’y fait!

Mise à jour d’Août 2018: Il existe maintenant la Fanyinhai Boutique Guesthouse juste à côté de l’auberge dont je te parle. Les chambres sont plus chères mais aussi beaucoup plus confortables (on est dans un boutique hôtel tout beau tout neuf).

Compte 108 yuans (13€) le lit en dortoir de 6 personnes et 358 yuans (45€) la chambre double avec balcon.

Attention à l’altitude!

Comme nous en avons rapidement parlé plus haut dans l’article, Yading est un village de (très) haute montagne avec ses 4300 mètres d’altitude. De plus, les randonnées autour te feront monter jusqu’à 4800 mètres.

Pour faire une petite comparaison, le Mont-Blanc culmine à 4810 mètres d’altitude et l’Aiguille du Midi à 3842 mètres. Si tu as déjà pris le téléphérique de l’Aiguille du Midi, tu as sûrement dû ressentir le manque d’oxygène une fois en haut. Sauf que tu ne restes généralement que quelques heures sur place avant de redescendre sur Chamonix et tu n’as peut-être pas randonné pendant des heures.

À Yading, tu vas rester longtemps à plus de 4000 mètres d’altitude. Il faut donc s’organiser un peu pour ne pas souffrir du mal d’altitude. Je t’ai préparé un article complet sur le sujet avec des conseils pratiques pour éviter le mal des montagnes.

Attention de ne pas souffrir du mal d'altitude dans la réserve de Yading dans le Sichuan en Chine.
Petite pause à 4700 mètres d’altitude

Randonner dans la Réserve Naturelle de Yading

Nous arrivons enfin au point le plus intéressant de cet article: les randonnées.

Mais avant de te vendre du rêve avec les paysages et tout et tout, commençons par la base: Comment arriver au point de départ des randonnées?

C’est tout simple (pour une fois que quelque chose est simple en Chine!). Il suffit de te rendre au terminus de la ligne de bus. Là, tout le monde descend. Tu vas monter un petit chemin bétonné sur quelques centaines de mètres jusqu’à arriver à l’endroit d’où partent les navettes électriques. Nous reviendrons sur ces navettes un peu plus tard.

En tout cas, c’est de là que partent les 3 randonnées de la réserve:

  • Le petit circuit (3h)
  • Le grand circuit (8h)
  • La randonnée de 2 jours

Le petit circuit

6km A/R – 3h de marche – 200m de dénivelé positif

En arrivant à Yading en fin de matinée après la route de Daocheng, tu pourras profiter de l’après-midi pour te mettre en jambes avec une rando facile.

Du point de départ des randonnées, tu apercevras le Monastère de Chong Gu sur ta droite. Le chemin de randonnée va dans sa direction.

N’hésites pas à te promener autour du monastère et t’aventurer dans la cour intérieure. C’est calme et reposant.

Ensuite, tu trouveras un chemin aménagé comme on en trouve beaucoup dans les parcs chinois. Ou devrais-je plutôt dire une passerelle métallique serpentant dans les bois. Impossible de la rater!

La passerelle monte sur environ 2km. Il y a beaucoup de marches qui cassent les jambes mais pas de panique, les chinois ont pensé à tout. Ils ont aménagé de petites aires de repos tous les cent mètres avec bancs et poubelles. Tu pourras ainsi monter à ton rythme et tester en douceur l’effet de l’altitude sur ton corps.

En arrivant en haut, tes efforts seront récompensés par une magnifique vue sur le lac Zhuoma La (Lac de Perle) et le mont Chenresig revêtu de ses neiges éternelles en toile de fond.

Le lac de Perle dans la Réserve de Yading
Le lac de Perle

À partir de là, plusieurs chemins s’entremêlent autour du lac donnant accès à différents points de vue. N’hésite pas à te perdre tout autour avant de redescendre.

Si comme moi tu préfères les vrais chemins aux passerelles métalliques, il existe l’ancien sentier de terre juste à côté (comme sur la photo ci-dessous). Je l’ai pris pour redescendre et je n’ai croisé personne.

Chemin menant au lac de perle à Yading, dans le Sichuan en Chine.

Le circuit d’une journée

22km A/R – 8h de marche – 800m de dénivelé positif

Après une première journée d’adaptation avec le petit circuit, c’est parti pour une vraie randonnée digne de ce nom!

À partir du point de départ des randonnées, tu auras deux possibilités:

  • Soit tu fais comme les chinois en prenant une navette électrique sur les 6 premiers kilomètres (c’est un peu de la triche quand même!);
  • Soit tu fais des économies en utilisant tes jambes tout le long.

La navette électrique coûte 50 yuans (6,50€) l’aller simple ou 80 yuans (10€) l’A/R. Elle te conduira directement au niveau des prairies de Luorong, là où l’ascension entre les montagnes commence vraiment.

Pour ma part, j’ai préféré tout faire à pied. Les 6 premiers kilomètres entre le monastère de Chong Gu et le terminus de la navette sont aussi très sympas et on ne croise pas un chat.

Une passerelle métallique (encore une!) remonte doucement dans la forêt en longeant une rivière aux eaux cristallines. Comme tout le monde choisi l’option navette, tu seras tout seul (ou presque) sur cette première portion.

Mules dans la prairie de Luorong à Yading

Sur les 2 derniers kilomètres, la forêt laisse place à la prairie où quelques mules se promènent en totale liberté. La passerelle métallique laisse quant à elle place à un chemin en bois qui se fond mieux dans le décor. Avec les impressionnants sommets en toile de fond, on se croirait presque en Suisse, ou au Canada, ou en Chine…

En regardant autour de toi, tu apercevras des centaines d’edelweiss. Moi qui croyais que c’était une fleur typique de mes Alpes natales, en fait pas du tout.

A Yading, on trouve des centaines d'edelweiss.

Une fois à Luorong, il y aura un peu plus de monde (on est en Chine). Un sentier en terre va alterner montées et descentes faciles sur un ou deux kilomètres jusqu’à te mener à un premier lac et quelques cascades.

Ensuite, la montée va s’intensifier progressivement jusqu’en haut. Au fur et à mesure, le sentier va se rétrécir, il y aura plus de cailloux et de crottins de mules.

Les mules sont très appréciées par les personnes qui ne souhaitent pas redescendre à pied.

Tu croiseras pas mal de chinois en petites chaussures de ville, voire même des femmes en robes à fleurs venues pour alimenter leur compte WeChat plus que pour profiter des grands espaces. Oui. C’est surprenant! C’est la Chine.

Sentier de randonnée à Yading dans la province du Sichuan en Chine

Une fois arrivés presque en haut, le chemin fait un cercle autour de 3 lacs. Le plus simple est de prendre le chemin par la gauche pour commencer par le lac Niu Nai Hai (lac laiteux). La montée est plus progressive.

Tu monteras ensuite sur cent mètres pour atteindre les deux autres lacs dont le célèbre lac Wu Se Hai (lac aux 5 couleurs).

Félicitations! Tu as atteint 4800 mètres d’altitude (10 mètres de plus et tu dépasses le Mont-Blanc). Le plus dur est fait!

Après avoir fait tes selfies avec les filles en robe à fleur, tes panoramas et vidéos, une fois que tes mains auront commencé à geler, le moment sera venu de redescendre.

Pour les personnes souffrant de syndrome rotulien (douleurs intenses au genou en descente), je vous conseille de faire la boucle dans l’autre sens en prenant en premier le petit sentier à très fort dénivelé qui mène au lac aux 5 couleurs pour ensuite redescendre plus progressivement par le chemin en pente douce et le lac laiteux.

Arrivée aux trois lacs à Yading dans le Sichuan en Chine
A 4700 mètres d'altitude à Yading en Chine
Le lac aux 5 couleurs à 4700 mètres d’altitude
Pause photo devant le lac laiteux à Yading en Chine
Pause photo devant le lac laiteux

La randonnée de 2 jours

Si tu te sens suffisamment en forme pour tenter un trek de deux jours et profiter d’une nuit sous les étoiles (ou sous la pluie), il va falloir commencer par le grand circuit décrit plus haut pour arriver jusqu’au lac laiteux à 4700 mètres d’altitude.

A partir de ce point, tu pourras dire au revoir au filles en robes à fleurs (encore elles!) et continuer ton chemin seul en direction du lieu de bivouac autorisé en passant par un col à 4800 mètres d’altitude. Tu peux apercevoir le chemin montant derrière le lac sur la photo ci-dessous.

Je n’ai pas fait cette randonnée donc je ne serai pas en mesure de te donner plus d’informations. Je sais seulement qu’il est possible de louer une tente à Riwa pour 50 yuans. Ensuite, il suffit de suivre le chemin qui te fera revenir au monastère de Chong Gu par l’autre côté de la montagne.

Vue sur le lac laiteux dans la Réserve Naturelle de Yading

Petites choses à savoir…

Il y a quelques petits trucs à savoir pour éviter les (mauvaises) surprises…

  • Tu ne trouveras aucun magasin ou restaurant pendant les randonnées.

Cela peut paraître tout à fait normal quand on randonne dans les Alpes, mais en Chine, tout est toujours prévu pour trouver à manger où que l’on soit. Yading fait lieu d’exception. N’oublie donc pas de prendre suffisamment de nourriture et d’eau!

Idem pour les toilettes. Inconnues au bataillon une fois le terminus du bus passé.

  • Les restaurants à Yading Village sont hors de prix.

Si tu souhaites faire des économies, l’idéal est de faire de bonnes courses à Daocheng.

  • Il fait froid la nuit.

Même si les guesthouses ont des fenêtres vitrées, l’isolation n’est pas vraiment un point important pour les architectes locaux. Sois donc prêt à dormir habillé et à renoncer à prendre une douche juste parce qu’en enlevant ta veste 3 minutes, tu auras déjà trop froid.

Bon, je précise quand même que je suis très frileuse. Mes propos sont donc peut-être un peu extrêmes (mais peut-être pas tant que ça).

  • Les dortoirs n’ont pas de casiers sécurisés.

Je radote mais c’est important. Sois préparé à l’idée de randonner avec tes objets de valeur (et très peu d’oxygène) ou réserve une chambre privative.

  • Tu auras la possibilité d’acheter des bouteilles d’oxygène.

Si tu n’as pas pris le temps de t’acclimater à l’altitude comme il se doit ou si tu veux tout simplement faire comme les chinois, tu pourras acheter une bouteille d’oxygène et te shooter un coup quand tes poumons n’auront pas reçu leur dose.

  • Tu pourras même acheter une veste chaude sur place pour 13€!

Bon, c’est de la contrefaçon Made in China. Même si un logo The North Face est brodé, ça sent la contrefaçon à plein nez. Mais une veste pour 100 yuans (13€), ça dépanne bien si on n’a rien d’autre sous la main.

Autour du monastère de Chong Gu à Yading en Chine

Récapitulatif des prix

Tous les tarifs ci-dessous datent d’août 2017.

  • Prix d’entrée de la réserve: 270 yuans (35€) dont 150 yuans (19€) pour 3 jours dans la réserve et 120 yuans (15,50€) pour un A/R en navette de Riwa au départ des randonnées
  • Une nuit à Yading Village (3ème stop): 50 yuans (6,50€) un lit en dortoir et 358 yuans (45€) la chambre double
  • Navette électrique du monastère de Chong Gu aux prairies de Luorong (6km): 50 yuans (6,50€) l’aller simple ou 80 yuans (10€) l’A/R
  • Une assiette de légumes au restaurant à Yading Village: 50 yuans (6,50€)
  • Des nouilles instantanées dans un petit magasin à Yading Village: 6 yuans (0,80€) pour un pot et 3 yuans (0,40€) pour la version sachet
  • Une bouteille d’eau à Yading Village: 8 yuans (1€)
Monastère de Chong Gu à Yading dans le Sichuan en Chine

Check-list à prévoir

  • Une paire de chaussures de marche ou de trail et des chaussettes en mérinos pour tenir chaud: pour plus de détails, va voir ma liste de vêtements pour voyager. Je t’explique tout.
  • Une veste
  • Un bonnet: si ta veste n’a pas de capuche chaude
  • Une paire de gants: j’ai utilisé mes gants de moto en cuir et ça a fait le boulot.
  • De la crème solaire: en altitude, le soleil tape fort.
  • Des lunettes de soleil
  • Une cape de pluie: la météo peut très vite changer dans le coin.
  • De la nourriture pour ne pas te ruiner au restaurant: de la viande séchée, des biscuits et des fruits secs pour les randonnées et des nouilles instantanées pour le soir. Sinon, je t’en dis plus sur les aliments à favoriser pour ne pas souffrir du mal d’altitude.
  • Une gourde à remplir d’eau passée à la bouilloire ou une LifeStraw
Paysage naturel à Yading dans la région du Sichuan en Chine

Voilà. Maintenant, tu sais tout sur la Réserve Naturelle de Yading. Y’a plus qu’à profiter des beautés que la nature a à offrir.

Alors… Une randonnée à Yading, ça te tente? Tu connais déjà? Dis moi tout en commentaire…

 

En soumettant ce formulaire, j'accepte que mes informations soient utilisées uniquement dans le cadre de ma demande. Je peux me désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désinscription en bas de chaque email. Pour plus d'information, je consulte la politique de confidentialité.

 

- Tu as aimé cet article? Partage-le! -

 

10 commentaires

  1. Bonjour, Merci beaucoup pour ton récit de voyage ça a vraiment l’air magnifique !

    Est-ce que tu pourrais nous préciser à quelle période de l’année tu as fait ton voyage s’il te plaît ? Le climat a l’air plutot rude et nous aimerions partir fin octobre / début novembre, penses-tu que c’est faisable & que les guesthouse au village de Yading seront ouvertes à cette période de l’année ?

    Merci d’avcance, belle journée ! 🙂

    1. Bonjour Anne-Claire,
      Je suis allée à Yading début septembre 2017. Il faisait encore bon à cette époque bien que les nuits soient très fraîches. Fin octobre, ça devrait encore le faire car je vois que la guesthouse dont je parle dans l’article (Fanyinhai) est disponible sur Booking jusqu’au 21 Novembre.
      Ça devrait donc être bon…

  2. Bonjour 🙂 Merci beaucoup pour toutes ces infos. Je pars de ShangriLa et je veux rejoindre Yading avant de retourner sur Chengdu. J’ai peur d’être à court de temps donc je voulais te demander ton avis : Lundi bus pour Daocheng, Mardi bus pour Riwa, Mercredi randonnée, jeudi et vendredi bus rout Chengdu, samedi chengdu tranquille, dimanche avion. Penses tu que c’est trop court ?
    Merci pour ton avis,

    1. Hello Moe.
      Ton programme m’a l’air un peu intense mais c’est faisable. Tu pourras aussi faire la petite randonnée le mardi après-midi en arrivant de Daocheng. La seule chose à laquelle il va falloir faire attention est l’acclimatation à l’altitude. Si tu es restée qun ou deux jours à Shangri-La avant, ça devrait être bon. Tu vas voir, Yading est vraiment un coin magnifique. Très bon voyage au Sichuan!

  3. hello !je viens de tomber sur ton blog en recherchant un itinéraire à partir de Chengdu pour le moi de mai (avant de faire un tour vers Lhassa et le mont Kailash !merci pour toutes les infos !c’est clair ,net et précis !

    1. Merci Jocelyne! 😊 C’est toujours un plaisir de savoir qu’un article a été utile à quelqu’un. Tu vas voir, Yading est un endroit vraiment magique. Tu vas t’en mettre plein la vue. 😍
      Bon voyage!

  4. mais comme c’est beau !!!! je ne trouve même pas les mots ! Tu vis de sacrées belles aventures ! c’est fantastique.
    Je suis très heureuse de te suivre, voyage voyage…..
    gros bisous

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.