Fermer
Afrique du Sud

Visiter l’Afrique du Sud en voiture: le guide complet

Visiter l’Afrique du Sud en voiture

Temps de lecture estimé: 11 minutes

Imaginez-vous dans une voiture, cheveux au vent, chantonnant un tube de Johnny Clegg, avec devant vous la Montagne de la Table et l’océan sur votre gauche. Les rayons du soleil vous réchauffent les joues. Vous avez un sourire en coin qui ne veut pas s’arrêter. Vous êtes bien arrivés en Afrique du Sud!

Ça fait rêver, non? Un road-trip en Afrique du Sud, c’est un peu comme traverser la Californie africaine. Les paysages sont grandioses, les routes de (plutôt) bonne qualité et les possibilités d’itinéraire sont infinies.

Pas besoin d’être un voyageur chevronné pour se lancer dans cette aventure. Il suffit juste de connaître les bonnes pratiques pour pouvoir profiter d’un voyage de rêve sans prendre de risques inutiles.

Commençons donc par le commencement…

Visiter l'Afrique du Sud en voiture: le guide complet

Comment louer une voiture en Afrique du Sud?

Quelle voiture louer pour un voyage en Afrique du Sud?

On commence donc avec la question de base: Quelle voiture louer?

Et bien, bonne nouvelle. La réponse est: Celle que vous voulez!

Que vous prévoyez de découvrir la Garden Route (on y reviendra dans la dernière partie sur les itinéraires possibles) ou le Parc Kruger, n’importe quelle voiture peut faire l’affaire. Les routes sont de qualité suffisantes pour voyager même avec une voiture compacte du style Clio.

La seule situation où les 4X4 ou SUV ont un intérêt particulier est pour les safaris. Ils sont plus hauts que les voitures classiques et offrent donc de meilleures chances de voir des animaux. Personnellement, j’ai visité le parc Kruger avec une Polo et cela ne m’a pas empêché de voir les Big Five et tout un tas d’autres animaux. Comme on dit, il vaut mieux avoir un bon œil dans une petite voiture qu’être inattentif dans un 4X4. Oui, je sais, je viens d’inventer ça, mais vous comprenez l’idée…

Je vous vois maintenant venir, vous vous demandez: Où louer au meilleur tarif? Sur quel site? A quel prix? Soufflez! Je vais tout vous dire.

Voitures traversant un pont au-dessus d'une rivière dans le parc Kruger en Afrique du Sud

Où louer sa voiture?

En fonction de votre itinéraire, vous allez sûrement louer votre voiture dans la ville du Cap pour la Garden Route ou à Johannesburg pour aller au parc Kruger. Dans tous les cas, deux options s’offrent à vous:

  • Louer une voiture à l’aéroport
  • Louer une voiture du centre-ville.

La première option est la plus pratique car elle vous évite de devoir prendre un taxi dès votre arrivée, mais elle peut aussi être plus coûteuse. Je dis “peut” car ce n’est pas toujours le cas.

Certains forfaits “Vol + Voiture” proposés par Expedia peuvent s’avérer très intéressants. J’ai déjà trouvé des forfaits Paris-Le Cap incluant les vols A/R ainsi que deux semaines de location de voiture à moins de 600€/personne. Allez y jeter un œil…

Si vous avez déjà réservé vos vols, dans ce cas comparez les tarifs des loueurs avec une prise en charge à l’aéroport ou en centre-ville. Le fait de louer une voiture du centre-ville peut s’avérer moins cher car moins de personnes pensent à cette option et vous évitez aussi de payer les taxes d’aéroport.

Vous pouvez également économiser quelques jours de location si vous prévoyez de visiter le Cap sans devoir vous soucier des heures de pointe et du stationnement. Uber est bon marché et très pratique en ville.

Chemin menant à une ferme dans la région de Pretoria en Afrique du Sud

Quel loueur choisir?

Concernant le loueur, il y a le choix. Les grandes enseignes comme Europcar sont présentes en Afrique du Sud ainsi que des loueurs locaux. Encore une fois, comparez les offres.

Pensez toujours à vérifier:

  • le nombre de kilomètres inclus dans le forfait
  • le tarif du conducteur supplémentaire (si besoin)
  • les conditions de passage de frontière si vous prévoyez d’aller au Lesotho ou au Swaziland
  • l’éventuel supplément pour les jeunes conducteurs (moins de 21 ans).

Je vous en dis plus dans mon guide de la location de voiture.

 

D’une manière générale, je vous conseille surtout deux loueurs:

  • Europcar pour des forfaits complets et des voitures récentes,
  • Rent a Cheapie pour des prix bas et un côté vintage (disponible uniquement au Cap).

“Rent a Cheapie” est une entreprise locale basée au Cap. Elle propose des voitures d’occasion à la location pour les personnes souhaitant profiter des joies de la Garden Route à moindre coût. C’est l’option privilégiée des surfeurs. Les voitures sont légèrement plus anciennes que chez les grands loueurs (certaines sont neuves aussi), mais cela leur permet d’afficher des tarifs canons tout en proposant de solides garanties client en cas de problème. Pour moins de 10€ par jour, vous pourrez ajouter un côté vintage à votre road-trip en optant pour une Golf Chico.

 

Quel documents me faut-il pour louer une voiture en Afrique du Sud?

  • Un passeport
  • Un permis de conduire (valable depuis plus d’un an)
  • Une carte de crédit (les cartes de débit ne marchent pas, j’y reviens plus bas)

Un passeport

Un passeport est un passeport. Je ne vois pas ce que je peux dire de plus là-dessus à part peut-être qu’il doit être à votre nom.

Un permis de conduire

Je vais encore vous surprendre: il faut avoir le permis de conduire (depuis plus d’un an, voire plus pour les SUV) pour pouvoir louer une voiture. C’est la base de tout. Ne pensez pas à l’option Aixam. Il faut le permis. Point.
Ensuite, si vous vous êtes déjà un peu renseigné, vous avez dû lire sur plusieurs sites que le permis international n’est pas obligatoire. C’est vrai. Il n’est pas obligatoire pour louer une voiture. Par contre, il est très fortement recommandé car c’est le seul moyen de prouver à l’agent de location de voiture ou à la Police (qui ne parlent sûrement pas un traite mot de français) que votre permis national est bien un permis de conduire et pas votre carte vitale. Donc pour éviter les mauvaises surprises, faites faire votre permis international avant de partir. C’est gratuit et valable 3 ans. Mise à jour de Juillet 2019: Depuis que les demandes de permis international ont été centralisées au niveau national, il faut maintenant compter entre 2 et 4 mois pour l’obtenir (contre 15 jours à l’époque où on le faisait en préfecture).

Une carte de crédit

Concernant la carte de paiement, il va falloir une carte de crédit. Et quand je dis carte de crédit, je parle bien d’une carte de crédit (qui autorise le découvert) et non pas d’une carte de débit.

Pour prendre en charge une voiture de location, il va falloir que le loueur puisse prendre une caution et avoir la garantie que vous pourrez payer en cas de casse ou de kilomètres supplémentaires. Donc prévoyez votre carte de crédit (qui doit être au nom du conducteur principal).

Voilà, maintenant, vous savez où et comment louer votre voiture en Afrique du Sud. On peut donc passer à la partie “terrain”.

Route bloquée par des babouins dans le parc Kruger en Afrique du Sud

Ce qu’il faut savoir avant de partir visiter l’Afrique du Sud en voiture

Comme dans tout pays, il y a des règles à respecter pour conduire une voiture. Voici donc la liste des principales choses à prendre en compte avant de partir (ou du moins, avant de prendre le volant):

  • Le pays est immense, les distances d’une ville à l’autre le sont donc aussi, même si ça a l’air à côté sur la carte. Vous pouvez faire des simulations d’itinéraire sur Google Maps pour avoir une idée du temps de trajet nécessaire d’un point A à un point B. Vous pourriez être surpris.
  • Les routes sont de très bonne qualité sur les grands axes. Les routes secondaires, quant-à-elles, peuvent parfois être parsemées de nids de poules. C’est par exemple le cas sur la Panorama Road proche du parc Kruger. C’est plutôt rare, mais mieux vaut être prévenu. Sinon, il est aussi assez courant de trouver des routes départementales non-goudronnées dans certains coins reculés. Ces chemins de terre sont souvent très bien entretenus.
  • En Afrique du Sud, on roule à gauche. Ça peut faire peur à première vue, mais finalement on s’y fait vite. Évitez juste de conduire de longues heures d’affilé. La fatigue peut faire reprendre ses vieux réflexes sur la droite.
  • Le port de la ceinture de sécurité est obligatoire pour le conducteur et les passagers.
  • Concernant les limitations de vitesse, elles sont fixées à 120km/h sur les autoroutes, 100km/h sur les routes hors-agglomération et 60km/h en agglomération. Attention aux radars fixes et mobiles!
  • Le taux d’alcoolémie autorisé est fixé à 0.5g/l. Au delà, ce sera une amende.
  • Certaines portions d’autoroute comprennent des péages. Les tarifs sont beaucoup plus bas qu’en France (en même temps, comment faire plus cher?) et il est possible de payer en liquide ou par carte de crédit (les cartes de débit ne sont pas acceptées).
Route non-goudronnée dans la région du Mpumalangan en Afrique du Sud

Visiter l’Afrique du Sud en voiture, c’est dangereux? Règles de sécurité à respecter

L’Afrique du Sud est réputée pour ses paysages hors du commun, mais aussi pour son taux de criminalité particulièrement élevé. Et ce n’est malheureusement pas une légende. Les vols à main armée (surtout envers les touristes) sont chose courante sur place. Il faut le savoir.

Mais pourquoi les touristes sont-il plus souvent sujets aux agressions que les locaux? Car la plupart d’entre eux ne sont pas assez vigilants. En étant conscient des possibles dangers et en appliquant les quelques règles de sécurité que je liste ci-dessous, vous n’aurez plus aucune raison d’appréhender votre départ.

Note: Ces recommandations viennent de mon copain, sud-africain et ancien guide touristique. J’applique ces règles de sécurité depuis déjà plusieurs mois et je n’ai jamais eu le moindre soucis. Le but ici n’est pas de vous faire peur, bien au contraire. Le but est de vous expliquer comment les sud-africains se comportent au quotidien pour vivre malgré la criminalité. Si un criminel potentiel voit que vous appliquez ces règles, il préférera tout simplement trouver une cible plus facile plutôt de se compliquer la vie avec vous.

1- Fermez toujours la voiture à clé

Quand je dis toujours, j’entends toujours. Dès que vous quittez la voiture, même pour aller acheter un paquet de chewing-gum, fermez la voiture à clé. Quand vous montez à bord de la voiture, fermez également à clé. C’est un réflexe à prendre, rien de plus.

2- Ne laissez aucun objet à portée de vue

Que vous soyez dans la voiture ou non, ne laissez jamais rien à portée de vue. Il suffit d’une serviette de plage posée sur la banquette arrière pour se retrouver avec une vitre brisée. Alors que si votre voiture est vide, elle n’intéressa plus personne.

Dès que je monte en voiture, je place maintenant mon sac à main sous mon siège au lieu de le laisser sur les genoux. C’est pas grand chose mais ça peut faire la différence.

3- Remontez les fenêtres aux feux de signalisation et dans les bouchons

Vous verrez souvent des vendeurs ambulants postés aux intersections. Dès que le feux passe au rouge, ils remontent de voiture en voiture pour vendre des balais, des objets de décoration ou n’importe quel autre gadget. Certains d’entre eux sont parfois mal intentionnés et profitent de leur proximité avec les passagers pour regarder s’il n’y aurait pas un téléphone et un sac à portée de main. Si vos fenêtres sont remontées et votre voiture verrouillée, ils ne pourront rien tenter.

4- Evitez de rouler juste derrière les taxis collectifs

Vous verrez beaucoup de minivans blancs aux rayures vives sur les côtés. Ce sont les taxis collectifs. Les conducteurs sont réputés pour ne pas respecter le code de la route, ou du moins, pour créer leur propre code. Il est fréquent de les voir griller les feux rouges, faire des queues de poisson ou mettre les warnings pour s’arrêter d’un coup sur la chaussée, juste parce qu’ils en ont envie là tout de suite. Donc dans l’idéal, ne restez pas derrière eux.

5- Evitez de conduire la nuit

On rencontre toutes sortes de dangers la nuit (et je ne vous parle même pas des nids de poule cachés sur les routes secondaires). Il y a des dangers causés par les animaux et par les humains. Un impala peut traverser la route sous votre nez (et l’impala, c’est pas grand chose à côté de la famille d’hippopotames). Sinon, dans la catégorie des dangers humains, deux me viennent à l’esprit. Il y a d’une part les personnes qui marchent au bord de la route sans lumière (chose très fréquente même sur les autoroutes), et il y a les conducteurs du samedi soir enregistrant un taux d’alcoolémie à faire pâlir un polonais. Donc pour voyager serein, évitez de rouler la nuit.

6- Si la Police m’arrête, je fais quoi?

Les barrages de Police sont fréquents. Pas de raison de paniquer. Ils arrêtent tout le monde pour contrôler les papiers. Si un policier vous fait signe de vous rabattre, rabattez-vous. Montrez vos papiers, restez aimable et vous devriez reprendre la route en moins de 5 minutes.

Si par contre une voiture banalisée vous fait signe de vous arrêter, ne vous arrêtez pas. On ne sait jamais sur qui on peut tomber.

Pour de plus amples informations sur la sécurité en Afrique du Sud, je vous invite à consulter le site de la Diplomatie.

Vous êtes toujours là? C’est que vous devez vraiment avoir envie de partir en Afrique du Sud! Et vous avez bien raison. Ce pays est un petit bijou qui mérite vraiment d’être exploré.

Si les conseils de sécurité ne vous ont pas refroidi, tant mieux. On passe maintenant à une partie plus fun: la partie des bizarreries du code de la route.

Les impalas traversant la route représentent un danger en Afrique du Sud

Quelques notions de conduite qui risquent de vous paraître inhabituelles

Chaque pays a ses particularités en ce qui concerne la conduite et l’Afrique du Sud ne déroge pas à la règle. Voici donc une petite liste des pratiques courantes qui changent de la conduite en France.

La bande d’arrêt d’urgence est utilisée pour permettre les dépassements

Sur les routes à deux voies (une voie de chaque côté), pas besoin d’attendre que la voie d’en face soit libre pour envisager un dépassement. Mettez votre clignotant pour indiquer au véhicule devant vous que vous avez l’intention de le doubler. Il se rabattra sur la bande d’arrêt d’urgence et vous laissera ainsi l’espace suffisant pour le dépasser. Une fois votre manœuvre terminée, un petit coup de warning en guide d’un “Merci” et il vous répondra d’un coup d’appel de phares voulant dire “De rien”.
J’avais déjà été habituée à cette pratique en Roumanie où il est courant de doubler un camion quand un autre camion arrive en face. La première fois, on se dit que ça ne va jamais passer, et puis on s’y fait.

Le mystère des carrefours à 4 stops

Autre situation fréquente en Afrique du Sud: les carrefours à quatre stops. La première fois, on se dit: “Mais c’est quoi ce truc. J’y vais quand?”. Ensuite on se rend compte que c’est très logique.
Le principe est simple, le premier arrivé passe en premier. S’il y a du monde de chaque côté, c’est chacun son tour, voiture par voiture, dans le sens des aiguilles d’une montre. Les conducteurs sud-africains sont très respectueux de cette règle.

Pour faire le plein, pas besoin de descendre de voiture

On arrive sur un point que j’adore: le service à la pompe à essence. Et croyez-moi, on se fait très vite à ce luxe.

Chaque station service a une équipe de pompistes à disposition des clients. Il suffit de dire au pompiste quel carburant vous voulez et pour quel montant, et il fait le boulot pour vous.

Pour le paiement, c’est pareil. Dites lui dis si vous souhaitez payer cash ou par carte et il vous apportera la machine si besoin.

Vous croyez que c’est tout? Non! Le service va bien au delà. Les pompistes peuvent aussi vous nettoyer le pare-brise et vérifier la pression de vos pneus. Ce type de service est gratuit. La coutume est quand même de laisser un pourboire à votre appréciation (généralement entre 5 à 10 rands).

Pour le stationnement, les Gilets Jaunes s’en chargent

Oui. L’Afrique du Sud a aussi ses Gilets Jaunes. Leur mission est de surveiller votre voiture pendant votre absence.

Il y a les Gilets Jaunes officiels, ceux qui sont payés par les supermarchés ou autres commerces pour surveiller la voiture de leurs clients, et il y a les Gilets Jaunes freelance (si on peut dire ça) qui sont de simples citoyens postés aux abords des places de stationnement publiques pour gagner un peu d’argent grâce aux pourboires.

La coutume est de donner 5 à 10 rands au Gilet Jaune qui vous aidera à sortir de votre place de parking à coups de grands gestes (“Vas-y! Vas-y! Ça passe.”).

Même si votre voiture est surveillée par un Gilet Jaune, ce n’est pas une raison pour laisser votre appareil photo sur la banquette arrière. Le Gilet Jaune est là pour dissuader les potentiels voleurs mais si quelqu’un a vraiment l’intention de casser votre vitre, le Gilet Jaune n’est pas non plus Superman.

Maintenant que vous savez tout sur la conduite en Afrique du Sud, il n’y a plus qu’à préparer votre itinéraire et commencer à rêver…

Travaux sur une route en Afrique du Sud

Quel itinéraire emprunter pour visiter l’Afrique du Sud en voiture?

L’Afrique du Sud est un grand pays qui offre un large choix d’itinéraires. Mais toutes les routes ne se valent pas. Voyons donc ensemble quels sont les itinéraires de choix.

La Garden Route

La Garden Route est sûrement l’itinéraire le plus emblématique d’un road trip en Afrique du Sud. Elle relie la ville du Cap à Port Elisabeth en longeant la côte (en partie). Vous pourrez ainsi découvrir le Cap de Bonne-Espérance, voir des baleines autour d’Hermanus, sauter à l’élastique d’un des plus hauts ponts du monde à Bloukrans, randonner dans le parc national de Tsitsikamma ou encore surfer la mythique vague de Jeffrey’s Bay.

Cette route est LA route préférée des routards et des surfeurs. Vous y trouverez parmi les meilleures auberges de jeunesse du pays et vous aurez l’occasion de rencontrer des voyageurs du monde entier (sud-africains et étrangers).

Comptez minimum dix jours, deux bonnes semaines dans l’idéal pour avoir le temps de profiter de chaque étape pleinement.

Photo de John O’Nolan – Unsplash

La côte sauvage du Cap-Nord

Cet itinéraire n’est pas très emprunté par les touristes étrangers. Ils préfèrent la Garden Route et le parc Kruger pour un premier voyage. Mais si vous voulez voir quelque chose de différent et si vous aimez le calme, la côte sauvage du Cap-Nord pourrait vous plaire.

Ici, pas de baignade. Les eaux froides de l’Atlantique ne s’y prêtent pas. Le littoral est parsemé de magnifiques plages de sable blanc et de petits villages de pêcheurs (Bonjour les fruits de mer!). C’est aussi la région où le célèbre rooibos (surnommé le thé rouge) est cultivé (autour de Cederberg). La plante ne peut pousser nulle-part ailleurs. Des cultivateurs ont bien essayé mais pas moyen.

Et si vous voyagez au mois d’août, vous aurez peut-être l’incroyable chance de voir la plaine du Namaqualand ou du Cederberg en fleurs. La floraison n’a lieu que quelques semaines par an et c’est vraiment magique.

Comptez entre quatre jours et une semaine pour cet itinéraire (avec départ et retour au Cap).

Roches rouges dans la région du Cap en Afrique du Sud
Photo de Philippe Verheyden – Unsplash

Le road-trip dans le Parc Kruger

Pour aller au Kruger, vous pouvez partir de Johannesburg, mais aussi de Nelspruit, Hoedspruit ou de Polokwane. En fonction du temps que vous aurez sur place et de la partie du parc que vous souhaitez voir, les itinéraires possibles sont nombreux. Autour du parc en lui-même, la Panorama Route menant au Blyde River Canyon est une visite qui vaut le détour et qui est possible en un ou deux jours.

Pour plus d’infos sur le Parc Kruger, je vous prépare plusieurs articles dans les prochaines semaines.

Voiture et lion dans le parc Kruger en Afrique du Sud

Voila. Vous savez tout sur la visite de l’Afrique du Sud en voiture. Maintenant, vous n’avez plus qu’à réserver votre vol, une voiture, et le reste suivra.

Est ce que je vous ai convaincu de partir en road-trip en Afrique du Sud? Avez-vous encore des doutes? Des questions? Dites-moi tout en commentaire…

 

Je peux me désinscrire à tout moment en utilisant le lien de désinscription en bas de chaque email.

 

- Tu as aimé cet article? Partage-le! -

 

6 commentaires

  1. Salut Fany, très bel article. Finis l’Asie ?? Tu te rapproches de chez moi. Après deux voyages en Afrique du sud, je confirme tout. Très beau pays, des paysages magnifiques et des rencontres très intéressantes malgré une société malheureusement encore très marquée par son passé. Pour ce qui est des soucis de sécurité, ce n’est pas un mythe, j’en ai été victime mais en suivant les règles de bases et en ne se baladant pas tout seul n’importe où on s’en sort sans problème. La ville du Cap et la région des vignobles sont superbes pour leurs paysages et leur gastronomie. Le centre du pays (Drakensberg) et le Lesotho sont très sympas aussi pour tout ceux qui aimeront les montagnes, les grands espaces, les belles randonnées, voire les sensations fortes (plus grande descente en rappel du monde, canyoning, Kayak,…).

    1. Hello Tanguy! 🙂
      Effectivement je me rapproche un peu. J’aimerais pouvoir rester au moins quelques années en Afrique du Sud. Le pays offre une telle variété de paysages qu’on ne peut pas s’ennuyer. Et avec la Namibie, et le Botswana pas loin, il y a vraiment beaucoup à découvrir.
      Tu connais déjà un peu les pays voisins? Toujours aussi heureux à Mayotte?

  2. Voilà des conseils très utiles pour organiser son road trip en Afrique du Sud ! J’ai vraiment trouvé ton article très intéressant et je ne manquerai pas de repasser par ici si j’ai l’occasion de me rendre dans ce pays. C’est une destination qui me fait vraiment rêver ! J’ai hâte de lire tes prochains articles sur le Parc Kruger 🙂

    1. Merci Emma! 🙂 Tu as bien raison de rêver d’aller en Afrique du Sud. Je n’avais pas été aussi éblouie par une destination depuis mon voyage du Sichuan. Les paysages sont incroyables, la faune est unique et la nourriture est délicieuse. Tout ce qu’il faut pour un voyage de rêve!

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.